Van der Poel : « Alaphilippe est le plus fort.

Van der Poel : « Alaphilippe est le plus fort.


.rssTitle, .rssSubTitle, .rssContent, .rssBottomLinks affichage : aucun ;

Van der Poel : « Alaphilippe est le plus fort.

Mathieu van der Poel est l’un des favoris pour participer au week-end d’ouverture du Tour de France 2021, bien qu’il ne s’agisse pas seulement de son premier Tour, mais de sa toute première apparition en Grand Tour. Bien que le leader Alpecin-Fenix ​​ait figuré dans la montée finale, il n’a pas pu suivre le vainqueur d’étape Julian Alaphilippe et a finalement terminé 20e dans le groupe de poursuite.

“Tout le monde a vu qu’Alaphilippe a été le plus fort, sans aucun doute”, a déclaré Van der Poel après l’étape. « J’ai tout donné aujourd’hui mais je n’avais plus rien dans les jambes. Demain, nous aurons une autre opportunité. Il s’agira de battre Alaphilippe mais vu ce qu’on a vu, c’est le favori absolu. Ce fut un plaisir de porter ce maillot si spécial aujourd’hui.

Alpecin-Fenix ​​portait un maillot édition spéciale pour la présentation de l’équipe de jeudi, rendant hommage à Raymond Poulidor, légende du cyclisme français et grand-père de Van der Poel. Avec l’autorisation spéciale de l’UCI, l’équipe a également porté le maillot lors de la première étape du Tour, mais elle reviendra au bleu marine lors de l’étape 2 de dimanche.

Au dire de tous, c’est un bon début pour Van der Poel, qui s’estime chanceux d’avoir raté les chutes de la journée. Son statut de favori reste intact malgré son inexpérience.

“J’ai été le favori presque toute ma carrière, mais cela vaut aussi pour Alaphilippe et Van Aert”, a déclaré Van der Poel à AD Sportwereld. “C’est mon premier Tour de France et je n’ai pas le meilleur feeling comme je l’ai fait au Tour de Suisse, mais j’espère y arriver cette semaine.”

Bien qu’il expérimente le Tour pour la première fois, Van der Poel a couru et remporté certaines des courses d’une journée les plus prestigieuses du calendrier, il n’est donc pas étranger au spectacle. En fait, il n’est pour l’instant pas particulièrement impressionné par la soi-disant grandeur du Tour de France dont tout le monde parle.

« Cela peut paraître comme ça parce que le public vient tout juste de revenir, mais la Flandre a aussi un public et c’est très mouvementé, et c’est partout. La seule différence [here] c’est que les équipes des coureurs du GC viennent toutes devant et poussent là aussi. Mais c’est comme si nous allions au Kwaremont.

Lire la suite





Source link