Une Strade Bianche humide? Les prévisions sont pour l’excitation sur les routes blanches de la Toscane – VeloNews.com

Une Strade Bianche humide?  Les prévisions sont pour l’excitation sur les routes blanches de la Toscane – VeloNews.com


“],” filter “: ” nextExceptions “:” img, blockquote, div “,” nextContainsExceptions “:” img, blockquote “}”>

Le apéritif a été servi. Tout le monde est prêt pour le plat principal.

Strade Bianche est au centre de l’appétit du peloton. Deux courses, des kilomètres interminables de routes de gravier blanc et le cadre historique de Sienne, qu’est-ce qu’il ne faut pas aimer dans la journée de course la plus belle et la plus dramatique de la course?

Voici un aperçu de ce qu’il faut rechercher dans Strade Bianche de samedi:

Beaucoup de favoris, un gagnant

Le cyclisme converge vers la Toscane ce week-end pour l’une des courses les plus attendues de la saison. Marianne Vos fait ses débuts dans les couleurs Jumbo-Visma, tandis que Wout van Aert voit également ses débuts de saison désireux de défendre son titre à partir de 2020.

Du côté des femmes, qui peut repousser la bonne performance de SD Worx lors de la septième édition de Strade Bianche Donne? Volonté Anna van der Breggen, la gagnante 2018, repartir avec les fleurs comme elle l’a fait à Omloop Het Nieuwsblad? Quelqu’un de Trek-Segafredo ou Annemiek van Vleuten qui court maintenant pour Movistar – le double champion en titre – peut-il relever un défi?

Serait-ce l’année Kasia Niewiadoma éclate enfin pour la victoire? Trois fois deuxième et une fois troisième, le pilote Canyon-SRAM l’espère.

«C’est l’année pour gagner Strade Bianche», a-t-elle déclaré. «Je cible cette course depuis tant d’années.»

Lisez aussi: Canyon-SRAM confiant devant Strade-Bianche

Pour la course masculine, tout le monde de van Aert, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick-Step), Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Tadej Pogačar (EAU-Emirats) sont à la hauteur dans l’un des plus attendus de la saison des affrontements. Un nom qui manque? Peter Sagan. La star de Bora-Hansgrohe se remet toujours d’un combat de COVID-19 et est attendue faire ses débuts à Tirreno-Adriatico.

Tous les yeux seront rivés sur l’affrontement hyped-up entre van Aert et Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), qui avait déjà fait sensation lors de ses premières courses sur route en 2021.

«Trois jours de course me suffisent», a déclaré van der Poel à propos de Strade Bianche. «Je me sens plutôt bien. Je n’ai vraiment pas bien performé le premier mois de la saison dernière, mais après avoir quitté la saison de cyclo-cross cette année, j’ai de nouveau le flot.

Lisez aussi: Wout van Aert n’a pas besoin de courir dans les jambes avant Strade Bianche

Une Strade Bianche humide?

La chaleur et la poussière étaient des facteurs clés de la Strade Bianche 2020. (Photo: James Startt)

La météo est toujours un facteur dans n’importe quelle course, en particulier une course aussi technique que Strade Bianche. En 2020, Strade Bianche a été reporté pour apparaître en août pour rouvrir le calendrier WorldTour, lorsque la poussière et la chaleur ont jeté une nouvelle tournure dans les lignes de l’intrigue déjà dynamiques.

Cette année, c’est de retour à sa date traditionnelle début mars. Jeudi, les équipes ont profité du beau temps printanier lors des premières sorties du parcours. Les prévisionnistes, cependant, réclament une probabilité de 50 pour cent de pluie samedi matin, avec des températures fraîches au milieu des années 50.

Lisez aussi: Meilleures images de la Strade Bianche 2020

Des pluies légères et de l’humidité pourraient créer des conditions plus compactes sur les secteurs de gravier parfois poussiéreux, rendant peut-être une course un peu plus rapide s’il ne pleut pas trop. Cependant, de fortes pluies produiraient des conditions extrêmement difficiles et boueuses.

«L’année dernière, le temps a fait des ravages, mais c’était une édition inhabituelle en août», a déclaré Jakob Fuglsang d’Astana-Premier Tech. «Cette année, les prévisions météorologiques suggèrent de la pluie, donc nous pourrions être dans une course vraiment difficile. J’ai hâte de courir samedi car c’est l’une des plus belles courses de la saison.

Ouverture du WorldTour féminin

Annemiek van Vleuten en route pour gagner en 2020 (Photo: Sara Cavallini / Getty Images)

La course ouvre le WorldTour féminin 2021, et les enjeux ne pourraient pas être plus élevés à travers le peloton.

La pandémie de coronavirus en cours a emporté des courses de début de saison sur le calendrier féminin, y compris le Santos Tour Down Under et l’ouverture du WorldTour à la Cadel Evans Great Ocean Road Race. D’autres courses ont été annulées à travers l’Europe et au-delà avant les premières grandes courses de la semaine dernière en Belgique.

Quelque 23 équipes composent à Sienne pour l’étape de 136 km qui comprend 31,4 km de secteurs de gravier. La course commence tôt à 9h10 (CET) et retrace en grande partie le même parcours que celui des deux dernières éditions. Une série de montées et huit sections de gravier dicteront la dynamique de la course. La descente raide traditionnelle menant à l’historique Piazza del Campo en fait l’une des arènes de finition les plus spectaculaires du cyclisme.

Lisez aussi: Les attaques tardives donnent la victoire à van Vleuten

Amanda Spratt dirigera une solide équipe Team BikeExchange lors de la 7e édition du Course féminine Strade Bianche samedi, aux côtés de la nouvelle recrue 2021 Ane Santesteban, qui fait ses débuts aux couleurs de Team BikeExchange.

«C’est l’une de mes courses préférées sur le calendrier et c’est toujours aussi épique et emblématique avec les routes de gravier», a-t-elle déclaré. «Nous y allons avec une équipe solide, et ma forme est bonne, et je pense que c’était bien de commencer avec une course aussi difficile que l’Omloop Het Nieuwsblad. Je suis content d’avoir ça dans les jambes avant Strade. Si je dois signaler quelques sections délicates, je dirais le secteur de San Martino in Grania avec 9,5 km de gravier, souvent venteux et dangereux. Bien sûr, le temps météo peut beaucoup affecter la course. »

Lire aussi: Un effort de financement participatif commence à augmenter les prix en argent pour la course féminine

Le WorldTour féminin 2021 se poursuit avec une série de courses d’une journée avant la première course par étapes à la Vuelta a Burgos Feminas en Espagne en mai.

Le profil du parcours de la Strade Bianche Donne 2021.

Qui va perturber le «Wout and Mathieu Show»?

Analyse de puissance Strade Bianche 2020 de Wout Van Aert. Wout van Aert revient en tant que champion en titre. (Photo: Tim de Waele / Getty Images)

On parle beaucoup de la première confrontation entre Mathieu van der Poel et Wout van Aert lors de la saison sur route 2021. La paire s’est affrontée pour la dernière fois au Tour des Flandres et aux championnats du monde de cyclo-cross 2021 avec des résultats spectaculaires, van der Poel étant en tête de ces deux courses.

Le peloton masculin regorge de prétendus usurpateurs du récit selon lequel «VanderWout» dominera le récit des classiques du printemps 2021. Le premier parmi eux est le champion du monde Julian Alaphilippe, un vainqueur de la Strade Bianche 2019 qui est devenu le cavalier singulier qui semble avoir les jambes pour affronter van der Poel et van Aert.

«Si nous pouvons garder la force de l’équipe et cet esprit de l’équipe – le ‘Wolfpack’ comme nous l’appelons – alors vous savez ce que les loups font de leurs victimes? A demandé Patrick Lefevere, patron de Deceuninck-Quick-Step. “Ils [isolate] eux, et c’est ce que nous allons faire dans les prochains mois.

Lisez aussi: Deceuninck-Quick-Step s’en tient à sa tactique dans les classiques du printemps

Plusieurs équipes de haut niveau amènent les candidats à monter en premier sur la place de Sienne. Le double vainqueur Michal Kwiatkowski mène un Ineos-Grenadiers ravivé, aux côtés de Thomas Pidcock et Egan Bernal. L’équipe a été déchirée jusqu’à présent en 2021, avec Bernal en deuxième position du Trofeo Laigueglia de mercredi.

«Nous courons différemment et nous voulons que les fans s’amusent», a déclaré Bernal. «Nous voulons continuer comme ça, et si nous avons les jambes, nous le ferons. Je m’amuse.”

Lisez aussi: Tom Pidcock mène la renaissance d’Ineos Grenadiers dans les classiques

Bauke Mollema (Trek-Segafredo), qui a déjà remporté deux victoires en 2021, est à la tête d’une équipe ambitieuse Ag2r-Citroën désireuse de montrer sa nouvelle attitude de classiques. Tadej Pogačar fait ses débuts européens avec une équipe profonde des Émirats arabes unis qui n’inclut pas le nouveau signataire Marc Hirschi, qui devrait faire ses débuts à la Volta a Catalunya en Espagne.

“L’année dernière, j’ai eu une journée incroyable sur la moto ici et j’ai réussi à terminer deuxième et à monter sur le podium”, a déclaré le pilote UAE-Team Emirates Davide Formolo. «C’est une course qui me convient bien et dans laquelle je peux bien faire. Je commencerai avec moins de pression cette année car ma condition s’améliore encore. Tadej est en bonne forme en ce moment et l’idée est que nous soyons tous les deux en pleine finale avec autant de coéquipiers que possible. Cela peut être une course imprévisible, mais cela peut jouer à notre avantage samedi. »

La course masculine de 184 km couvrira 11 secteurs totalisant 63 km de gravier.

Le profil du parcours masculin Strade Bianche.

Où regarder et quels Nord-Américains courent

Procurez-vous votre pop-corn et remettez le ménage de printemps, vous ne voulez pas manquer celui-ci. Les courses commencent tôt en Amérique du Nord, la course féminine devant débuter à 6 h 30 HNE et la course masculine à 7 h 50 HNE.

Lisez aussi: Comment regarder Strade Bianche en direct

Strade Bianche est l’une des courses les plus attendues de la saison, et se classe juste là-haut avec le Tour des Flandres et Paris-Roubaix en termes d’attaques, de revers, de crashs et de chance qui s’additionnent pour déterminer les vainqueurs.

Mérite-t-il le statut de monument? Nous plongeons dans les deux côtés de l’argument: Faut-il considérer Strade Bianche comme l’un des cinq monuments du cyclisme?

Il y a plusieurs coureurs nord-américains alignés pour les deux courses. Voici qui fait la course:

Course féminine: Leah Thomas (Movistar), Arlenis Sierra et Lizbeth Salazar (AR Monex), Olivia Baril (Massi-Tactic), Leah Kirchmann (Team DSM), Kristen Faulkner et Laura Stephens (TIBCO-SBV), Taylor Wiles (Trek-Segafredo)

Course hommes: Hugo Houle (Astana-Premier Tech), Lawson Craddock, Alex Howes (EF Education-Nippo), Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation), Kevin Vermaerke (Team DSM), Brent Bookwalter (Team BikeExchange), Quinn Simmons (Trek- Segafredo) et Abner González (Movistar)



Source link