Une double victoire Deceuninck-QuickStep: Daily News

Une double victoire Deceuninck-QuickStep: Daily News


Bonjour les lecteurs de CyclingTips,

Aujourd’hui, des courses se déroulaient dans toute l’Europe avec Tirreno-Adriatico en Italie, Paris-Nice en France et le Healthy Aging Tour aux Pays-Bas.

Les vents ont eu un impact sur le contre-la-montre de la deuxième étape en Hollande, de sorte que les femmes ont abandonné leurs vélos de contre-la-montre et ont pris le parcours aller-retour à la Merckx. A Paris-Nice, le vent a également joué un rôle dans la course, ralentissant le peloton au crawl.

Les 35 derniers kilomètres de Tirreno-Adriatico ont été les kilomètres les plus excitants de la journée, avec quelques mouvements intéressants de certains des meilleurs cyclistes en ce moment.

Lisez la suite pour en savoir plus sur le monde du cyclisme.

Abby Mickey
Éditeur associé

Qu’elles sont les nouvelles?

Julian Alaphilippe remporte la 2e étape Tirreno-Adriatico

Julian Alaphilippe a remporté les honneurs de la scène à Chiusdino sur l’étape 2 de Tirreno-Adriatico, devançant Mathieu van der Poel et Wout van Aert pour remporter la victoire. Van Aert conserve son avance au général avec seulement quatre secondes d’avance sur une longue étape 3.

Le départ de l’étape 2 a été relativement plat. Une pause à six s’est échappée dans les premiers kilomètres, à un moment donné menant la course de cinq minutes. Leur avantage a chuté de manière significative alors que le peloton chargeait vers la queue du parcours, où une série de petites montées rendrait la course plus intéressante.

Les leaders ont été avalés par le peloton à 35 km de l’arrivée et peu de temps après, Egan Bernal a attaqué. Le champion du Tour de France 2019 s’est dégagé du peloton avec Kasper Asgreen et Jasper De Buyst aux pieds. Les trois ne sont pas restés longtemps à l’écart, un groupe de quatre tentant de franchir le pont et amenant le peloton avec eux.

Simon Yates, Mikel Landa, João Almeida et Pavel Sivakov ont été le prochain groupe à se lancer sur le front. L’écart n’a jamais augmenté en 30 secondes, mais le mouvement a semé la panique dans le peloton alors que UAE-Team Emirates et Jumbo-Visma tentaient d’organiser et de chasser les quatre.

Yates a été le premier à s’éloigner dans les 2 derniers kilomètres et dans le dernier kilomètre, Almeida a laissé tomber Landa et Sivakov. Cela semblait prometteur pour Almeida dans les 700 derniers mètres, mais le peloton avait atteint sa vitesse maximale derrière lui.

Alaphilippe a sprinté autour de son coéquipier dans les 50 derniers mètres, avec Van der Poel et Van Aert de chaque côté du Français.

Top 10, étape 2

  1. ALAPHILIPPE Julian (Deceuninck – QuickStep) 5:01:32
  2. VAN DER POEL Mathieu (Alpecin – Fenix) st
  3. VAN AERT Wout (Équipe Jumbo – Visma) st
  4. POGACAR Tadej (EAU – Team Emirates) st
  5. ARANBURU Alex (Astana – Premier Tech) st
  6. STANNARD Robert (Team BikeExchange) st
  7. ALMEIDA João (Deceuninck – QuickStep) st
  8. VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën) st
  9. WELLENS Tim (Lotto Soudal) st
  10. CICCONE Giulio (Trek-Segafredo) st

Top 10, GC

  1. VAN AERT Wout (Équipe Jumbo – Visma)
  2. ALAPHILIPPE Julian (Deceuninck – QuickStep) +0: 04
  3. VAN DER POEL Mathieu (Alpecin – Fenix) +0: 08
  4. SIVAKOV Pavel (Grenadiers Ineos) +0: 11
  5. LANDA Mikel (Bahreïn – Victorieux) +0: 13
  6. VENDRAME Andrea (AG2R Citroën) +0: 14
  7. STANNARD Robert (Team BikeExchange) st
  8. ALMEIDA João (Deceuninck – QuickStep) st
  9. POGACAR Tadej (EAU – Team Emirates) st
  10. ARANBURU Alex (Astana – Premier Tech) st

Sam Bennett gagne à nouveau à Paris-Nice

Sam Bennett a remporté sa deuxième étape de Paris-Nice cette année à Bolléne, avec Nacer Bouhanni deuxième et Pascal Ackermann troisième. Malgré une chute dans une chute en fin de course, Primoz Roglic mène toujours le classement général avec Maximilian Schachmann 31 secondes derrière et Brandon McNulty six secondes supplémentaires.

«Je souffrais les derniers kilomètres. Je ne sais pas ce que c’est, mais les gens ne me laisseront pas suivre mon propre train ici et c’est frustrant en finale. Je viens juste de revenir juste avant le rond-point », a déclaré Bennett à l’arrivée. «Ce fut une finale très difficile. Je ne pensais pas m’en tenir à la ligne, mais les gars ont fait un travail incroyable et je suis fier d’avoir pu le terminer.

C’était une journée intéressante à Paris-Nice. Un fort vent de face a encouragé le peloton à rester uni et a garanti un sprint massif à l’arrivée.

Un point culminant de la journée a peut-être été lorsqu’un break de 11 coureurs a tenté de s’échapper avec 70 km à parcourir. L’ensemble du mouvement a été fait par des coureurs belges, dont Philippe Gilbert, Oliver Naesen et Jasper Stuyven. L’échappée aurait été une menace sérieuse compte tenu de la qualité des coureurs, mais ils ont été ramenés assez rapidement lorsque le reste du peloton a repris son jeu.

À 35 km de l’arrivée, Roglic est descendu avec son coéquipier Tony Martin. Roglic a rapidement rejoint le peloton, mais Martin n’a pas pu remonter sur son vélo. À l’arrivée, la directrice de Jumbo-Visma, Grischa Niermann, a expliqué que Martin avait une douleur importante au coude et avait été transporté à l’hôpital.

Le dernier kilomètre a été mouvementé et après la course, Bennett a critiqué les autres équipes de sprinteurs. «Pour une raison quelconque, je ne suis pas obligé de suivre ma propre roue. Les gars arrivent et ils voulaient juste perturber notre sprint au lieu de se concentrer sur leur propre course. Nous ne regardons personne d’autre, donc je ne sais pas pourquoi ils sont si obsédés par nous », a déclaré Bennett.

Top 10, étape 5

1 BENNETT Sam (Deceuninck – QuickStep) 5:16:01
2 BOUHANNI Nacer (Team Arkéa Samsic) st
3 ACKERMANN Pascal (Bora – hansgrohe) st
4 BAUHAUS Phil (Bahreïn – Victorieux) st
5 NIZZOLO Giacomo (Équipe Qhubeka ASSOS) st
6 KRISTOFF Alexander (UAE – Team Emirates) st
7 COQUARD Bryan (B&B Hotels p / b KTM) st
8 LAPORE Christophe (Cofidis, Solutions Crédits) st
9 BARBIER Rudy (Israel Start-Up Nation) st
10 VAN POPPEL Danny (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) st

Top 10, GC

1 ROGLIC Primoz (Équipe Jumbo-Visma) 13:26:40
2 SCHACHMANN Maximilien (BORA – hansgrohe) 0:31
3 MCNULTY Brandon (UAE-Team Emirates) 0:37
4 IZAGIRRE Ion (Astana – Premier Tech) 0:40
5 VLASOV Aleksandr (Astana – Premier Tech) 0:41
6 JORGENSON Matteo (équipe Movistar) 0:58
7 BENOOT Tiesj (équipe DSM) 1:04
8 HAMILTON Lucas (Team BikeExchange) 1:08
9 SÁNCHEZ Luis León (Astana – Premier Tech) 1:11
10 LATOUR Pierre (Equipe Total Direct Energie) 1:12

Ellen van Dijk remporte le contre-la-montre du Healthy Aging Tour

Ellen van Dijk a dominé le contre-la-montre de l’étape 2 du Healthy Aging Tour. La Néerlandaise a remporté le 14,4 km venteux aller-retour, battant Amy Pieters et Lisa Brennauer qui ont respectivement terminé deuxième et troisième.

L’étape a commencé beaucoup plus tard que prévu en raison des vents violents. Les organisateurs ont annoncé la veille de l’étape qu’elle serait repoussée de 11 HEC à 14 HEC, et ont reporté la course de deux heures supplémentaires le matin. En plus de l’heure de départ modifiée, les organisateurs ont demandé aux coureurs de courir sur des vélos de route au lieu de vélos de contre-la-montre.

Entré dans la dernière étape de la course, Van Dijk mène 23 secondes sur Pieters et 25 secondes sur Brennauer. Emma Norsgaard a également lancé un effort impressionnant, se classant quatrième de la journée et la championne nationale danoise occupe la quatrième place du général avant la troisième étape.

Top 10, étape 2

  1. VAN DIJK Ellen (Trek – Segafredo) 20:54
  2. PIETERS Amy (SD Worx) +0: 26
  3. BRENNAUER Lisa (Ceratizit – WNT Pro Cycling) +0: 30
  4. NORSGAARD ​​Emma (équipe Movistar) +0: 36
  5. KLEIN Lisa (Canyon – SRAM) +0: 39
  6. LOWDEN Joscelin (Drops – Le Col soutenu par Tempur) +0: 43
  7. BARNES Alice (Canyon – SRAM) +0: 51
  8. BEEKHUIS Teuntje (Jumbo – Visma Femmes) +1: 02
  9. HENDERSON Anna (Jumbo – Visma Femmes) +1: 03
  10. HENGEVELD Daniek (GT Krush Tunap) +1: 05

Top 10, GC

  1. VAN DIJK Ellen (Trek – Segafredo)
  2. PIETERS Amy (SD Worx) +0: 23
  3. BRENNAUER Lisa (Ceratizit – WNT Pro Cycling) +0: 25
  4. NORSGAARD ​​Emma (Team Movistar) +0: 33
  5. KLEIN Lisa (Canyon – SRAM) +0: 39
  6. LOWDEN Joscelin (Drops – Le Col soutenu par Tempur) +0: 41
  7. BARNES Alice (Canyon – SRAM) +0: 45
  8. BEEKHUIS Teuntje (Jumbo – Visma Femmes) +1: 02
  9. HENDERSON Anna (Jumbo – Visma Femmes) st
  10. HENGEVELD Daniek (GT Krush Tunap) +1: 05

Le maire de Nice demande le déménagement de l’étape finale de Paris-Nice

Dans une série de tweets, le maire de Nice Christian Estrosi a demandé que la dernière étape de Paris-Nice, prévue le dimanche 14 mars, soit relocalisée en dehors de la Promenade des Anglais.

«Ce soir, j’ai convoqué le Conseil scientifique qui m’accompagne depuis le début de cette crise afin de faire le point sur la décision du gouvernement, annoncée en milieu de journée, de prolonger d’un week-end l’isolement. Estrosi a écrit sur Twitter. Le tweet final du fil lu; “Pour plus de cohérence, je demande également l’annulation de l’arrivée de Paris-Nice comme prévu.”

Lire l’histoire complète ici.

Batty et Arsenault s’associent à Canyon MTB Racing

Emily Batty et Laurie Arsenault courront en tant qu’équipe Canyon MTB Racing cette année.

Canyon a annoncé avoir signé des accords avec Batty, le champion national canadien en titre, puis Arsenault, qui a remporté plusieurs titres nationaux en tant que coureur junior et des moins de 23 ans, plus tôt cette année. L’équipe Canyon MTB Racing a été officiellement lancée jeudi. Selon un communiqué de presse, «le programme prévu de l’équipe comprend une série complète de Coupe du monde, les Championnats du monde XCO à Val di Sole et une chance pour l’or olympique à Tokyo à la fin du mois de juillet.» L’équipe fera son premier départ le mois prochain au Bike the Rock le 24 avril.

À venir…

Paris-Nice continue avec l’étape 6. L’étape part de Brignoles et comporte une poignée d’ascensions classées, la plus importante étant la Côte de Cabris suivie immédiatement par le Col du Ferrier à mi-parcours. Après la Côte de Gourdon, le peloton descendra vers Biot avant de s’engager dans une dernière montée de 1,9 km à 5% en moyenne.

La troisième étape de Tirreno-Adriatico se déroule du début à la fin. C’est l’étape la plus longue de la course à 216 km. Malgré le terrain vallonné, une seule montée est classée, le Poggio della Croce à 138 km. La course se termine par une montée progressive dans Gualdo Tadino.

Le Healthy Aging Tour se terminera par 17 tours de circuit fermé. Chaque tour affronte le Vam-Berg de 400 mètres de long. À 5,8% de pente moyenne, ce sera une brûlure lente aux jambes. La course sera passionnante à regarder avec quelques très bons sprinteurs dans le top dix.

Dans le cas où vous l’avez manqué…

  • James Huang et Dave Rome a discuté avec des membres clés de l’équipe Deceuninck – QuickStep ainsi que Jeff Meyer de Roval pour discuter de la transition de l’équipe vers les pneus avec chambre à air cette semaine Podcast Nerd Alert.
  • Vous aimez les gros lunettes de soleil, dites-vous? James présente le plus récent des POCgamme de lunettes de soleil, la Dévorer.
  • Matt de Neef nous présente le prochain grand nom du cyclisme belge, Mauri Vansevenant.
  • Route Werks a fait sensation en lançant une campagne Kickstarter pour un sacoche de guidon. James Huang explique pourquoi il est aussi bon que prévu.



Source link