Trop malin à moitié: les sit-ups Tirreno d’Alaphilippe se retournent contre eux

Trop malin à moitié: les sit-ups Tirreno d’Alaphilippe se retournent contre eux


Ce n’est pas souvent que Deceuninck-Quickstep se trompe, et quand ils le font, le hoquet implique souvent Mathieu van der Poel ou Wout van Aert. Celui-ci impliquait les deux.

Vendredi à Tirreno-Adriatico, sur un méchant petit coup de pied de montée vers l’arrivée, DQS l’a bâclé. Les intentions de Julian Alaphilipp étaient bonnes; l’exécution, eh bien, qui a obtenu Van Aerted.

La manœuvre était un sit-up classique, le frère le moins agressif de la vérification des freins. Zdenek Stybar de Quickstep était à l’avant, chargeant en avant avec Alaphilippe derrière et leur sprinter, Davide Ballerini, à quelques rangs derrière. À 750 mètres de l’arrivée, Alaphilippe a laissé échapper le gaz juste un cheveu, laissant un petit espace s’ouvrir, puis s’ouvrir davantage, jusqu’à ce que Stybar soit tout seul avec 30 mètres à perdre.

C’est un geste intelligent. Les grands noms – Van Aert et Van der Poel – avaient les yeux rivés sur Alaphilippe, pas sur son chef de file. Il a donc fallu quelques secondes à quiconque pour se rendre compte de ce qui se passait. Parfois, quelques secondes suffisent.

Dans ce cas, ce n’était pas suffisant. Van Aert, qui court pour le GC en ce moment, a pris sur lui de combler l’écart et de le combler, de sorte que Stybar est passé d’une potentielle victoire d’étape à une avance pour la mauvaise équipe à environ 250 m. aller.

Malheureusement pour Quickstep, Alaphilippe a lâché un peu trop les gaz, et ce faisant, a fini par ralentir leur plan de sauvegarde, Ballerini, renvoyant en 7ème roue trop près de l’arrivée. L’Italien n’a jamais retrouvé son élan et a franchi la ligne d’arrivée en troisième.

Cela aurait pu fonctionner, bien sûr. Tout ce dont Stybar avait besoin était que Van Aert et Van der Poel se regardent pendant une seconde. Quelques instants de «non, fermez-le» auraient suffi. En prenant l’appât et en perdant ce jeu particulier de poulet, Van Aert a fini par arroser les chances de Stybar tout en sacrifiant sa propre opportunité en faveur de son rival. Mathieu van der Poel a remporté la victoire.

La vidéo du dernier kilomètre est ci-dessus. Faites défiler les photos ci-dessous pour la ventilation:



Source link