Tour de France 2021 : Julian Alaphilippe remporte la première étape touchée par un crash

Tour de France 2021 : Julian Alaphilippe remporte la première étape touchée par un crash


Julien Alaphilippe
Julian Alaphilippe est le premier coureur français à remporter l’étape d’ouverture du Tour de France depuis 2001

Julian Alaphilippe a lancé une superbe attaque tardive pour remporter la première étape du Tour de France après deux énormes chutes dans les phases finales.

Le finaliste de 2020, Primoz Roglic, et le Britannique Chris Froome ont été parmi ceux qui ont chuté lors de deux incidents distincts lors des 45 derniers kilomètres.

La course de 197,8 km de Brest à Landerneau s’était déroulée sans incident jusqu’à ce qu’un fan tenant une pancarte déclenche le premier empilement de masse.

Le deuxième accident est survenu à 8 km de la fin.

Les deux ont causé de graves perturbations à la course, la première est survenue lorsque le coureur allemand de Jumbo-Visma, Tony Martin, a été envoyé en tête du peloton principal, provoquant le chaos derrière lui avec des coureurs et des vélos éparpillés sur le tarmac.

Il a fallu près de 25 kilomètres pour qu’un peloton ensanglanté et meurtri se reconstitue complètement, le pilote allemand de DSM Jasha Sutterlin devenant le premier à abandonner la course.

Le Britannique Tao Geoghegan Hart, ainsi que le Colombien Miguel Angel Lopez, figuraient parmi les coureurs retenus avant une deuxième chute, cette fois à grande vitesse, dans une descente avant la montée de la Fosse-aux-Loups, s’est à nouveau engouffré dans le peloton.

Froome a été parmi les plus touchés, le quadruple vainqueur du Tour remontant avec précaution sur sa selle et franchissant la ligne d’arrivée plus de 14 minutes avant de confirmer qu’il subirait des analyses de ses blessures samedi soir.

Ce n’était pas non plus une journée d’ouverture idéale pour Ineos Grenadiers, Richie Porte perdant plus de deux minutes et Geoghegan Hart en concédant plus de cinq – une situation qui pourrait nécessiter un changement de tactique plus tard dans la course.

Le point positif pour l’équipe britannique est venu de Geraint Thomas, qui a semblé impressionnant dans la montée finale, évitant les ennuis pour terminer à huit secondes d’Alaphilippe.

“C’est une victoire vraiment spéciale”

Alors que le chaos se déroulait toujours derrière lui, Alaphilippe a distancé ses rivaux avec une attaque en solo dévastatrice à 2,3 km de la ligne.

On s’attendait à ce qu’il fasse face à une rude concurrence de Mathieu van der Poel et Roglic et Tadej Pogacar ont mené des poursuites infructueuses pour ramener le Français.

Ni l’un ni l’autre n’a failli le rattraper et cela a assuré le premier vainqueur d’étape de la France depuis Christophe Moreau à Dunkerque en 2001 et une sixième victoire d’étape sur le Tour pour le joueur de 29 ans qui portera désormais le maillot jaune pour une troisième année consécutive.

“C’est une victoire vraiment spéciale pour moi. Je change de maillot mais il y a des maillots pires à porter”, a déclaré Alaphilippe.

“C’est un scénario que j’ai imaginé et je voulais vraiment le faire – c’est vraiment super.

“Mon équipe a fait un super boulot et l’a contrôlé toute la journée. A la fin j’ai été pris dans une chute mais on est revenu et j’ai vraiment dû faire la dernière montée. J’ai dû me débarrasser des sprinteurs, ce n’était pas facile mais j’ai fait de mon mieux et c’est tout.”

Résultats de la première étape

1. Julian Alaphilippe (Fra/Deceuninck-Quick-Step) 4 heures 39 minutes 05 secondes

2. Michael Matthews (Aus/Team BikeExchange +8secs

3. Primoz Roglic (Slo/Jumbo-Visma) En même temps

4. Jack Haig (Aus/Bahreïn-Victorieux)

5. Wilco Kelderman (Ned/Bora-Hansgrohe)

6. Tadej Pogacar (Slo/UAE-Team Emirates)

7. David Gaudu (Fra/Groupama-FDJ)

8. Sergio Higuita (Col/EF Education-Nippo)

9. Bauke Mollema (Ned/Trek-Segafredo)

10. Geraint Thomas (GB/Ineos Grenadiers)

Classement général après la première étape

1. Julian Alaphilippe (Fra/Deceuninck-Quick-Step) 4 heures 38 minutes 55 secondes

2. Michael Matthews (Aus/Team BikeExchange +12secs

3. Primoz Roglic (Slo/Jumbo-Visma) +14secs

4. Jack Haig (Aus/Bahreïn-Victorieux) +18secs

5. Wilco Kelderman (Ned/Bora-Hansgrohe) En même temps

6. Tadej Pogacar (Slo/UAE-Team Emirates)

7. David Gaudu (Fra/Groupama-FDJ)

8. Sergio Higuita (Col/EF Education-Nippo)

9. Bauke Mollema (Ned/Trek-Segafredo)

10. Geraint Thomas (GB/Ineos Grenadiers)



Source link