Tom Pidcock, Adam Yates et Tao Geoghegan Hart en tête de l’équipe Ineos Grenadiers Liège-Bastogne-Liège

Tom Pidcock, Adam Yates et Tao Geoghegan Hart en tête de l’équipe Ineos Grenadiers Liège-Bastogne-Liège


Au cours des six dernières éditions de Liège-Bastogne-Liège, Ineos a eu un coureur dans le top 10 à chaque fois, et avec le line-up qu’ils emmènent pour l’édition 2021, un top 10 sera probablement le plus bas de leurs ambitions pour le dernier Monument du printemps.

Une formation étoilée composée de deux vainqueurs du Grand Tour ainsi que de deux des dix hommes les plus rapides à la Flèche Wallonne de mercredi représentera l’équipe britannique dans l’espoir de remporter son premier Monument depuis Kwiatkowski 2017 Milan – San Remo.

Tom Pidcock représente probablement la meilleure chance de l’équipe, et bien que chaque Classique de printemps qu’il ait parcouru jusqu’à présent cette année ait été ses débuts, l’inexpérience ne l’a pas empêché de livrer des résultats.

Finaliste à Amstel Gold, sixième à Flèche, et avant cela sa première victoire professionnelle à De Brabtanse Pijl. L’Équatorien Richard Carapaz s’est également révélé être un excellent fleuret pour les Ineos Grenadiers ce printemps, et il pourrait certainement offrir à l’équipe sa deuxième victoire liégeoise après la victoire de Wout Poels en 2016.

>>> Remco Evenepoel ne recevra pas de vaccination Covid-19 avant le Giro d’Italia en cas d’effets secondaires

Tao Geoghegan Hart sera également aligné pour seulement sa cinquième course de la saison jusqu’à présent, affirmant qu’il a eu du mal récemment, tandis qu’Adam Yates aura une autre chance de porter ses trois impressionnantes performances de course par étapes en une journée, après avoir terminé 20e à Flèche Wallonne.

Michał Kwiatkowski a réussi huitième à l’Amstel Gold Race modifié et est un autre nom qui peut faire la différence à la fin de la course, tandis que Luke Rowe exercera probablement des fonctions de commandant de bord. Michał Golas est le dernier nom sur la liste, son travail étant de fournir des tâches domestiques.

«J’ai l’impression d’avoir été heurté par un bus aujourd’hui», a déclaré Pidcock après la Flèche Wallonne, où il s’est écrasé en route vers sa sixième place. «J’ai oublié à quel point les routes sont difficiles par rapport à la boue.»

Ineos affrontera dimanche la compétition la plus rude de Deceuninck – Quick-Step et UAE Team Emirates, l’équipe belge vantant Julian Alaphilippe, João Almeida et Mauri Vansevenant tandis que Tadej Pogačar et Marc Hirschi offrent une formidable opposition dans les rangs de ce dernier. Primož Roglič de Jumbo-Visma est un autre favori d’avant-course, après avoir terminé deuxième derrière Alaphilippe à Flèche.



Source link