Tim Merlier remporte la victoire sur un galop prolongé – VeloNews.com

Tim Merlier remporte la victoire sur un galop prolongé – VeloNews.com


“],” filter “: ” nextExceptions “:” img, blockquote, div “,” nextContainsExceptions “:” img, blockquote “}”>

Sous un ciel ensoleillé et dans des conditions sèches, Tim Merlier (Alpecin-Fenix) a remporté Le Samyn sur une longue traînée interminable, venant du peloton principal avec une attaque tardive au lancement.

Coéquipier Mathieu van der Poel, qui a fait la part du lion du travail dans les 4 derniers kilomètres, a cassé sa pince de levier de vitesses droite juste à l’intérieur du cerf-volant rouge à 1 km de la fin. Le quadruple champion du monde de cyclocross a réussi à rester debout et à terminer en toute sécurité dans le peloton.

Van der Poel a roulé avec ces mains à côté de la potence, affichant ses compétences de maniement du vélo à grande vitesse dans un grand groupe, pour terminer en toute sécurité.

Les attaques ont volé tout au long de la journée, avec un quatuor qui comprenait l’Américain Joey Rosskopf (Rally Cycling) parvenant à obtenir jusqu’à 75 secondes sur le groupe, mais cette pause était vouée à être rattrapée.

Juste après la prise, le pilote américain Magnus Sheffield (Rally Cycling), troisième aux championnats du monde juniors sur route 2019, s’est écrasé avec son coéquipier du Rally Stephen Bassett. Les deux ont pu finir plus tard.

Voyant l’opportunité dans le rythme du groupe principal, le recordman de l’heure du monde Victor Campenaerts (Qhubeka-Assos) a pris un flyer à 25 km de l’arrivée, et a été rejoint par Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation) plusieurs kilomètres plus tard.

Les deux coureurs forts constituaient une menace, et Deceuninck-Quick-Step et Alpecin-Fenix ​​sont allés en tête pour garder le contrôle de l’écart.

Van der Poel a utilisé chaque centimètre carré de route, de trottoir et même d’herbe pour garder un œil sur les évadés.

Vanmarcke, à l’avant, a subi une crevaison avec un pneu avant à 12 km à parcourir, et il semblait que sa journée était finie.

Campenaerts s’est balancé devant pendant quelques kilomètres de plus, et alors qu’il était attrapé, son coéquipier Lukasz Wisniowski a pris un avion avec Deceuninck-Quick-Step et Alpecin-Fenix ​​toujours à la poursuite.

Van der Poel et quatre autres, dont Florian Sénéchal de Deceuninck-Quick-Step, semblaient avoir le contrôle d’un petit groupe, jusqu’à ce que Wisniowski attaque à nouveau.

Alors que van der Poel a donné la poursuite dans le dernier 1500m, il semble qu’il a cassé son guidon alors que le groupe se réunissait.

Un gros groupe de près de trois douzaines était de retour ensemble. Il est apparu que Vanmarcke était revenu dans le groupe et était près de l’avant lorsque les sprinteurs ont accéléré le rythme.

Rasmus Tiller (Uno-X Pro Cycling Team) et l’ancien vainqueur Hugo Hofstetter (Israel Start-Up Nation) ont été lancés tôt.

Tim Merlier (Alpecin-Fenix) est venu de loin pour remporter la victoire, même avec un salut de victoire presque trop tôt.

Le Samyn 2021 résultats

  1. Tim Merlier (Alpecin-Fenix), 4:34:29
  2. Rasmus Tiller (Uno-X Pro Cycling Team), à st
  3. Andrea Pasqualon (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux), à st
  4. Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation), à st
  5. Hugo Hoftetter (Israel Start-Up Nation), à st
  6. Amaury Vapiot (Team Arkéa Samsic), à st
  7. John Degenkolb (Lotto Soudal), à st
  8. Dimitri Claeys (Team Qhubeka-Assos), à st
  9. Timothy Dupont (Bingoal – Wallonie Bruxelles), à st
  10. Milan Menten (Bingoal – Wallonie Bruxelles), à st





Source link