Tiesj Benoot: Pour gagner les plus grandes courses, je dois jouer à un jeu d’équipe

Tiesj Benoot: Pour gagner les plus grandes courses, je dois jouer à un jeu d’équipe


Tiesj Benoot s’est avéré être en avance sur la courbe. Lorsqu’il est devenu professionnel en 2015, la spécialisation était en vogue. Après que le Belge ait suivi la 5e place de son premier Tour des Flandres avec une série de démonstrations alpines assurées au Critérium du Dauphiné, la sagesse reçue a dit qu’il devrait bientôt prendre une décision entre les pavés et l’escalade.

Au lieu de cela, Benoot a continué à mélanger et à égaler ses objectifs pendant le reste de son mandat au Lotto Soudal et à sa première saison à Sunweb (maintenant Team DSM). La Ronde était une cible éternelle, mais avec le temps, les Ardennes Classics ont été ajoutées à son programme et il s’est également classé 20e au classement général à son premier Tour de France en 2017.



Source link