Sergio Higuita n’a finalement pas été licencié

Sergio Higuita n’a finalement pas été licencié


Eh bien, cela n’a pas pris longtemps. Quelques jours après EF Education-Nippo a décidé de résilier le contrat de Sergio Higuita, l’équipe a confirmé qu’en fait, Higuita restera un coureur EF jusqu’à la fin de l’année.

Si vous venez juste de découvrir cette histoire, voici ce que vous avez manqué.

Une vidéo a fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours montrant Higuita et son compatriote pro colombien Dani Martinez (Ineos Grenadiers) passant devant un groupe de coureurs amateurs au Giro de Rigo – un gran fondo organisé par le coéquipier de Higuita, Rigoberto Uran.

C’est ici:

Certains téléspectateurs (et vraisemblablement la direction d’EF Education-Nippo) ont remarqué que Higuita ne conduisait pas un Cannondale SuperSix Evo comme il y est contractuellement obligé, mais plutôt un Specialized S-Works Tarmac – le vélo de son équipe 2022, Bora-Hansgrohe.

Alors que les équipes ferment normalement les yeux sur les pilotes qui testent de nouveaux équipements tôt, EF Education-Nippo a déclaré que le choix de vélo de Higuita “manquait de respect pour les partenaires qui soutiennent [Higuita] aujourd’hui », étant donné qu’il s’agissait d’un événement public. En conséquence, l’équipe a envoyé à Higuita “un avis de résiliation concernant son contrat”.

Avance rapide jusqu’à aujourd’hui et il semble que Higuita se soit excusé et que tout ait été pardonné.

“L’équipe est parvenue à un accord mutuel avec Sergio Higuita concernant le récent problème du Giro de Rigo et ne mettra pas fin à son contrat plus tôt”, a déclaré un porte-parole d’EF Education-Nippo. « Il a été un coéquipier inébranlable et une présence positive, à la fois sur les routes et en dehors. Nous souhaitons à Sergio le meilleur dans ses projets futurs.

Higuita était contrit dans sa déclaration.

“Je souhaite présenter mes excuses à tous les sponsors et à l’équipe”, a déclaré Higuita. “J’ai fait une erreur en roulant sur le mauvais vélo lors d’un événement public, mais ce n’est pas comme ça que je veux quitter cette équipe ou me souvenir de mon temps ici.

« J’ai aidé mes coéquipiers au mieux de mes capacités, j’ai gagné de belles courses et je me suis lié d’amitié avec le staff et les coureurs qui vont durer. Je suis heureux que nous ayons pu parvenir à un accord et je souhaite bonne chance à l’équipe pour les saisons à venir.

Leçon apprise pour Higuita. Mais peut-être y a-t-il une question plus importante qui doit être posée ici. Étant donné que la plupart des courses sont terminées en octobre et que les coureurs se dirigent vers des camps de pré-saison avec de nouvelles équipes bien avant la fin de l’année, est-il même logique que les contrats pro se déroulent jusqu’au 31 décembre de nos jours ?



Source link