Pourquoi Van Vleuten est allé à Movistar, Pidcock vs Van der Poel: Daily News Digest

Pourquoi Van Vleuten est allé à Movistar, Pidcock vs Van der Poel: Daily News Digest


(Vous voulez que le Daily News Digest soit livré directement dans votre boîte de réception? s’inscrire.)

Bonjour encore, lecteurs de CyclingTips,

Lors du choix d’une nouvelle équipe, il est inhabituel pour un coureur professionnel de haut niveau de prendre en compte nous, les fans, ainsi que la santé de leur sport. Et pourtant, cela semble être ce qu’Annemiek van Vleuten a fait avec son déménagement à Movistar. La superstar néerlandaise a révélé à El Peloton au cours du week-end qu’elle avait été approchée par des programmes plus importants comme Trek-Segafredo mais les avait refusés «pour que le cyclisme féminin reste intéressant».

Elle a raison, bien sûr. Trek n’a pas besoin d’elle, et la diffusion des talents dans le peloton féminin garantit de meilleures courses jusqu’en 2021. Merci donc, Annemiek. Nous apprécions que vous pensiez à nous.

En savoir plus sur cette histoire, ainsi que sur les résumés du cyclocross du week-end et les dernières frustrations de Philippe Gilbert, ci-dessous.

Jusqu’à la prochaine fois,

Caley Fretz,
Éditeur en chef


Qu’elles sont les nouvelles

| Tom Pidcock remporte le Superprestige Gavere sur Van der Poel

Tom Pidcock (Trinity Racing) a réussi une nouvelle progression en carrière en remportant sa première grande victoire internationale en cyclocross dimanche à Superprestige Gavere, battant Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Toon Aerts (Telenet Baloise Lions) avec un effort en solo. .

Pidcock s’est emparé de la course, mais la peau a été éraflée dans ses premiers tours, mais semblait prêt à payer pour ces efforts alors qu’Aerts et Van der Poel se dirigeaient vers lui, puis l’éloignaient légèrement. Mais Pidcock est revenu, abandonnant Aerts puis, au 6e tour, éloignant Van der Poel alors que le champion du monde avait commis une série d’erreurs mineures mais coûteuses.

Van der Poel a mis un pied dans l’un des virages bâclés et boueux et Pidcock a pris ce petit écart et l’a forcé à s’ouvrir. À l’arrivée, il avait 25 secondes sur Van der Poel et 44 sur Aerts.

“Pour être honnête, je ne sais pas quoi dire”, a déclaré Pidcock. «Aujourd’hui, je pense avoir atteint la majorité.

| La marque en fait quatre de suite chez Superprestige Gavere

Lucinda (Brand Telenet Baloise Lions) a remporté son quatrième Superprestige consécutif à Gavere, chargeant dans la boue profonde pour finir devant Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Ceylin del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix).

Betsema a commencé vite, confiante après sa victoire à Scheldecross, mais s’est évanouie dans le deuxième tour. Les mauvaises conditions ont poussé les coureurs à disputer chacun des cinq tours, et Alvarado a connu un lent changement qui l’a laissée à la poursuite d’une grande partie de la course.

Brand a rattrapé et dépassé Betsema au troisième tour et a eu un écart étroit de quatre secondes à la fin du tour. L’écart s’est lentement élargi et Brand a franchi la ligne avec 13 secondes en main.

Il reste deux manches du Superprestige et Brand mène désormais le général de deux points sur Alvarado. Les deux étaient à égalité ce week-end.

https://www.youtube.com/watch?v=NvXPMGB1EQA

| Gilbert appelle les coureurs pour leur manque d’action sur les problèmes de sécurité

Philippe Gilbert a appelé ses collègues cyclistes professionnels pour avoir plus d’aboiement que de morsure sur les questions de sécurité après que seulement deux coureurs – Gilbert et Matteo Trentin – se sont portés volontaires pour représenter les coureurs à la réunion de cette semaine du Pro Cycling Council (PCC), qui a conduit à l’annonce d’un nombre de nouvelles mesures de sécurité. Gilbert et Trentin ont représenté le syndicat des cyclistes professionnels, le CPA, aux réunions.

“Eh bien, seuls deux coureurs ont pensé que cela valait la peine de participer: Matteo Trentin et moi”, a déclaré Gilbert dans un entretien avec Het Nieuwsblad. «Le CPA demande régulièrement aux coureurs de participer à une telle réunion, mais généralement personne ne se présente, malheureusement. Ce n’est pas dans mon propre intérêt que je participe. En principe, les coureurs de 20 ans devraient s’engager, mais apparemment, ils n’ont pas assez de temps.

Les nouvelles mesures de sécurité comprennent des règles axées sur des barrières plus sûres. Les barrières dangereuses sont imputées à l’ampleur des blessures causées par l’horrible accident de Fabio Jakobsen lors du Tour de Pologne cette année.

De nombreux cyclistes estiment que l’ACP n’a pas représenté adéquatement leurs préoccupations et un syndicat dissident, The Riders ‘Union, a été créé cette année. Le CPA, qui a été créé à l’origine par l’UCI et est dirigé par Gianni Bugno, a été invité en tant que partie prenante aux réunions du PCC cette semaine et The Riders ‘Union ne l’a pas été.

| Van Vleuten a refusé l’offre de Trek-Segafredo de «garder le cyclisme féminin intéressant»

Trek-Segafredo a déjà assez d’étoiles, a déclaré Annemiek van Vleuten El Peloton pendant le weekend. C’est pourquoi elle est allée chez Movistar, une équipe remplie de jeunes pilotes moins connus. Le cyclisme, pense-t-elle, sera meilleur pour cela.

«Quand Trek m’a approché, une de mes questions était: ‘Qu’attendez-vous de moi pour ajouter à l’équipe? Parce que votre équipe est déjà pleine de stars », a déclaré Van Vleuten. «Dans ma réponse à Ina [Teutenberg] J’ai aussi dit: «Gardons le cyclisme féminin intéressant et ne mettons pas tous les bons coureurs dans une seule équipe.

Van Vleuten quittera Mitchelton-Scott après des saisons de succès presque sans précédent et roulera pour Movistar l’année prochaine. Sa sortie de l’équipe australienne a fait l’objet de rumeurs tout au long de la saison, tout comme les chuchotements d’intérêt de la part de nombreuses équipes de haut niveau, y compris Trek.

“Avec une équipe aussi formidable, Trek-Segafredo n’aurait pas besoin de moi”, a déclaré Van Vleuten. «J’aurais vraiment adoré faire partie de l’équipe Trek, car ils ont une philosophie incroyable, ainsi que l’égalité qu’ils ont obtenue entre l’équipe masculine et l’équipe féminine.»

Van Vleuten a également discuté de son dernier déménagement, de Rabobank-Liv à Bigla puis à Orica-AIS (qui est devenu Mitchelton-Scott) en 2016, et comment ce changement lui a permis de déployer ses ailes et de trouver la forme qui a défini sa domination depuis cette année.

«J’étais dans la mauvaise équipe pour développer ces compétences», a-t-elle déclaré à propos de son passage chez Rabobank. «Avec Marianne Vos, Pauline Ferrand Prevot et Anna van der Breggen, ils n’avaient pas besoin d’un autre grimpeur, alors ce n’était pas la bonne équipe de commencer à croire en vous et de faire un plan avec vous pour s’améliorer.»

Dans le cas où vous l’avez manqué

| Les prix Mark Gunter du photographe de l’année sont ouverts
2020 a été une année pas comme les autres, mais une chose est la même: les prix Mark Gunter du photographe de l’année sont de retour. Ce concours, qui a lieu depuis 2016, est une vitrine annuelle des meilleurs de la photographie cycliste. Les prix sont décernés à la mémoire de feu Mark Gunter, un photographe cycliste australien très respecté qui est décédé tragiquement d’un cancer de l’œsophage en 2015.

Entrer ici.

| Dix produits adorés par Iain Treloar

Les dix produits d’Iain comprennent un livre, des vélos, même des ustensiles de cuisine.


L’image vedette d’aujourd’hui de Tom Pidcock au Superprestige Gavere a été prise par Kristof Ramon.



Source link