“ Mathieu van der Poel voulait que je perde plutôt que de gagner lui-même ” – VeloNews.com

“ Mathieu van der Poel voulait que je perde plutôt que de gagner lui-même ” – VeloNews.com


“],” filter “: {” nextExceptions “:” img, blockquote, div “,” nextContainsExceptions “:” img, blockquote “}}”>

Wout van Aert apprend que le succès vient avec une ombre, et à Gent-Wevelgem dimanche, c’était la forme de Mathieu van der Poel.

Le duo est entré dans la course belge en tant que favori absolu après que van Aert ait dominé tout ce sur quoi il s’est tourné toute la saison, et van der Poel est revenu à son meilleur au cours des derniers mois. Les deux titans semblaient plus concernés l’un par l’autre que le reste du peloton sur les routes venteuses et graveleuses de Flandre hier, se marquant l’un l’autre dans une impasse alors que Mads Pedersen a remporté une victoire scintillante.

Pour Van Aert, c’était une occasion manquée pour eux deux.

«Malheureusement, il n’y avait pas de prix cette fois parce que quelqu’un me regardait tout le temps; il voulait apparemment que je perde plutôt que de gagner lui-même », a déclaré Van Aert Sporza, faisant référence à son rival néerlandais.

“Je pense [van der Poel] j’ai oublié que j’avais déjà gagné plusieurs fois, donc j’avais la possibilité de jouer un peu au poker », a-t-il déclaré après avoir terminé déçu à la huitième place. «Maintenant, nous n’avons rien tous les deux.

Le duo fait partie du groupe de tête de neuf hommes qui s’est battu lors de la finale frénétique dans les rues de Wevelgem après avoir traversé le peloton ensemble sur le Kemmelberg à mi-parcours de la course.

Van Aert s’est déplacé à plusieurs reprises dans le run-in final vers la ligne, faisant à chaque fois un écart, pour voir van der Poel remorquer le peloton vers sa roue. Alors que le duo continuait de se regarder, Alberto Bettiol, Matteo Trentin et Florian Sénéchal se sont dégagés avant que Pedersen ne se précipite vers eux avant de sprinter vers la victoire.

Alors que la roue de Wan Aert était traquée à chaque révolution dans les 10 derniers kilomètres de la course, le Belge a souligné son ennemi néerlandais de longue date comme le principal coupable.

«J’ai roulé pour gagner, mais je n’ai eu aucune liberté», a déclaré Van Aert. «J’avais une chance dans le sprint, mais je savais que les attaques continueraient à arriver et je ne pouvais pas continuer à réagir. Il y avait toujours la même personne sur ma roue. C’est sa tactique, mais il ne ralentit pas lui-même, donc je suis déçu.

Van Aert a été à deux reprises victime de son propre succès le mois dernier, se retrouvant dans un groupe de poursuite défectueux aux championnats du monde alors que Julian Alaphilippe s’éloignait vers le maillot arc-en-ciel. Les quatre coureurs de son groupe redoutant les prouesses du Belge au sprint, la poursuite s’est étouffée et le Français est parti sans faute.

Van der Poel a déclaré que sa supposée circonscription négative à Gent-Wevelgem était inévitable.

“Pour moi, il était l’un des meilleurs pilotes de ce groupe de tête, alors quand il part, je dois bien sûr répondre”, a déclaré van der Poel. Sporza dans une interview ultérieure. «Si je ne le faisais pas, il s’enfuirait et l’équipe me demandera pourquoi je n’ai pas répondu.»

«Je pense que c’est un peu faible de dire que je roule pour le faire perdre, tout en conduisant toujours pour gagner une course», a-t-il poursuivi. «Mais je ne lui en veux pas non plus. Je le comprends aussi parce que je l’ai poursuivi à quelques reprises, mais je veux aussi gagner, et je sais qu’il est l’un des meilleurs au monde et donc si je ne l’ai pas, je ne gagnerai certainement pas.

Avec Paris-Roubaix fermé en raison de la nouvelle réglementation sur les coronavirus dans le nord de la France, la tension monte pour le Tour des Flandres, dernier monument de la saison. Van Aert et van der Poel seront tous les deux en course, et aucun d’eux ne laissera la victoire leur échapper à nouveau alors qu’ils videront les réservoirs pendant leur saison sur route.

«C’était une occasion manquée», a déclaré Van Aert dimanche. «Je suis prêt pour De Ronde, même si Gent-Wevelgem aurait été bien sur le palmarès.



Source link