Mathieu van der Poel bat Wout van Aert pour remporter le troisième titre consécutif aux Championnats du monde de cyclocross

Mathieu van der Poel bat Wout van Aert pour remporter le troisième titre consécutif aux Championnats du monde de cyclocross


Mathieu van der Poel a battu Wout van Aert pour remporter son troisième titre consécutif aux Championnats du monde de cyclocross.

Plus tôt dans la course, cela avait ressemblé à un désastre pour le Néerlandais alors qu’il était renversé sur son guidon à travers une chicane boueuse, Van Aert accélérant alors qu’il cherchait à capitaliser.

Le Belge a ensuite crevé, cependant, Van der Poel le rattrapant et le laissant derrière. De là, il a continué à étendre son avantage jusqu’à la fin, remportant son troisième maillot arc-en-ciel d’affilée et quatrième au général.

Après que Van Aert ait franchi la ligne avec 37 secondes d’arriérés, Toon Aerts a survécu à un dernier assaut de Tom Pidcock pour remporter la médaille de bronze.

Le Britannique avait harcelé le Belge tout au long mais ne pouvait pas tout à fait combler l’écart, le duo sprintant dans la dernière section du parcours mais à la fin en train de manquer de route.

Comment cela s’est passé

(Bas Czerwinski / ANP / AFP via Getty Images)

Avec Van der Poel et Van Aert alignés à l’avant, Pidcock s’est rapidement battu pour s’entendre alors que Van Aert s’appuyait sur le Britannique alors que le peloton entrait dans le premier virage.

Alors que les coureurs s’éloignaient lors du premier tour, Van der Poel et Van Aert étaient déjà rejoints à la hanche alors qu’ils franchissaient la ligne d’arrivée pour la première fois, seuls en tête de la course.

Van Aert a alors commencé à éloigner Van der Poel sur le sable alors que le Néerlandais était obligé de descendre sur la section de sable, le Belge luttant pour rester debout alors qu’il accélérait.

Van der Poel a ensuite été renversé sur la partie herbeuse, traversant une chicane boueuse trop rapidement, suivi d’une autre petite glissade dans un autre virage alors que Van Aert passait devant. 15 secondes était l’écart alors qu’ils entraient dans le troisième tour. Derrière, Pidcock s’était retrouvé sur le dos d’un groupe belge mené par Eli Iserbyt, une demi-minute en retard.

Van der Poel courait une fois de plus alors que Van Aert pédalait jusqu’au bout de la section de sable. L’écart commençait à se resserrer légèrement alors que Van der Poel perdait quelques secondes.

En l’espace d’un demi-tour, il l’avait refermée, laissant rapidement Van Aert dans son sillage. La raison est vite devenue claire, Van Aert avait crevé.

Ce tour de Van der Poel a été le plus rapide de la course jusqu’à présent, à 7-11, Van Aert sautant dans la voie des stands pour prendre une nouvelle moto.

Pidcock était toujours niché au sein du groupe des Belges, 50 secondes en arrière. Sur le sable du quatrième tour, le Britannique a attaqué le groupe, cherchant à chasser Toon Aerts, le Belge entre le Britannique et les deux premiers.

Van Aert était désormais neuf secondes derrière Van der Poel, le Néerlandais toujours dans sa mire. Sur le pont, Van der Poel a retiré son pied de la pédale, un autre léger vacillement pour le champion en titre.

L’écart était de huit secondes avec quatre tours à faire, avec Aerts 35 secondes de plus et Pidcock respirant dans son cou.

L’avantage de Van der Poel augmentait progressivement alors qu’il franchissait la ligne avec trois tours à faire alors que Pidcock réduisait de moitié son désavantage à Toon Aerts à seulement quatre secondes.

Sur le sable une fois de plus, Van der Poel avait abandonné ses lunettes de soleil, sans en avoir besoin sur la plage à cette époque de l’année, alors que Pidcock faisait brièvement la jonction vers Aerts.

Van Aert perdait maintenant du temps à la fois sur le pont et sur les sections de sable alors que ses épaules commençaient à rouler, payant peut-être pour ses efforts plus tôt quand il pensait pouvoir éloigner le Néerlandais avant la crevaison malheureuse. Pidcock perdait également lentement du terrain face à Aerts dans la bataille pour le bronze.

L’écart était maintenant de 22 secondes alors que Van Aert utilisait les panneaux publicitaires pour se tirer dans les virages, glissant légèrement dans la boue. Pidcock était également accroché là-dedans dans l’avant-dernier tour.

Il y a eu un autre changement de vélo pour Van Aert alors qu’il continuait à reculer dans le sillage de Van der Poel, le Belge grimaçant à cause de l’effort.

Derrière, Laurens Sweeck traquait Pidcock, retombé de la poursuite d’Aerts.

Van der Poel a pris la cloche pour le dernier tour, Adri van der Poel repéré par les caméras de télévision dans le stand arrêtant de regarder – Van Aert maintenant une demi-minute en arrière.

Le Néerlandais a traversé la ligne pour remporter une troisième victoire en trois ans aux Mondiaux. La tête de Van Aert pendait alors qu’il revenait 37 secondes plus tard.

Pidcock ne céderait pas alors même que son écart avec Aerts était passé à 17 secondes dans le dernier tour, se frayant un chemin à travers le sable et forçant Aerts à sprinter la dernière section du parcours, mais Pidcock ne pouvait pas tout à fait combler l’écart avec la médaille de bronze.

Résultat

Championnats du monde de cyclocross hommes élite 2021 – Ostende, Belgique

1. Mathieu van der Poel (Ned), en 58-57
2. Wout van Aert (Bel), à 37 secondes
3. Toon Aerts (Bel), p. 1-24
4. Tom Pidcock (GBr), 1-37
5. Laurens Sweeck (Bel), 2-05
6. Michael Vanthourenhout (Bel), 2-14
7. Eli Iserbyt (Bel), p. 2-18
8. Quinten Hermans (Bel), 2-23
9. Lars Van der Haar (Bel), 2-41
10. Joris Nieuwenhuis (Ned), 3 à 15



Source link