Marc Bracke : le manager de l’équipe de Doltcini-Van Eyck suspendu trois ans pour harcèlement sexuel

Marc Bracke : le manager de l’équipe de Doltcini-Van Eyck suspendu trois ans pour harcèlement sexuel


Image générique du coureur de l'équipe Doltcini-Van Eyck
Doltcini-Van Eyck est une équipe féminine de cyclisme sur route basée en Belgique

Le directeur de l’équipe de Doltcini-Van Eyck, Marc Bracke, a été suspendu pendant trois ans par l’instance dirigeante du cyclisme (UCI) pour avoir harcelé sexuellement un certain nombre de coureurs.

La cavalière française Marion Sicot fait partie des nombreuses femmes à avoir signalé Bracke, se plaignant qu’il leur aurait demandé des photos en bikini.

L’UCI a déclaré que la “décision crée un précédent important” dans la “lutte contre le harcèlement sexuel”.

Doltcini-Van Eyck a déclaré que Bracke ferait appel de l’interdiction.

Dans un communiqué, l’équipe belge a critiqué la gestion de l’enquête par l’UCI et a réitéré les affirmations précédentes selon lesquelles les plaintes de Sicot étaient motivées par le désir de minimiser sa suspension pour dopage.lien externe

L’équipe, cependant, a déjà admis que des photos de bikini ont été demandées aux cavaliers.lien externe

Sicot a posté sur Twitter que cela “fait du bien” d’avoir un verdict rendu après une enquête de deux ans et a déclaré qu’elle poursuivait toujours une plainte pénale contre Bracke.

Bracke a été suspendu par l’UCI de tous les rôles dans le sport pendant trois ans et on lui a dit qu’il devait suivre un cours de sensibilisation au harcèlement avant d’obtenir une licence de retour.

“Il est essentiel pour le bien-être des athlètes qu’ils puissent avoir confiance dans les institutions et se sentir libres de signaler toute forme d’abus”, a déclaré l’UCI dans un communiqué.

« L’UCI soutient toutes les personnes souhaitant dénoncer de tels actes, qu’elles soient victimes ou témoins de comportements non conformes aux règles de conduite de notre fédération.



Source link