Jasper Philipsen sprinte dans des conditions horribles pour prendre la 15e étape de la Vuelta a España 2020

Jasper Philipsen sprinte dans des conditions horribles pour prendre la 15e étape de la Vuelta a España 2020


Jasper Philipsen a pris la 15e étape de la Vuelta a España 2020 dans un sprint très sélect après une étape incroyablement difficile qui s’est avérée être la plus longue de toute la course.

Philipsen (UAE Team Emirates) a réussi à retenir la puissance de Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) et Jannik Steimle (Deceuninck – Quick-Step) pour lancer ses bras en l’air après une course épuisante sous le vent et la pluie.

Primož Roglič (Jumbo-Visma) a conservé le maillot rouge en terminant avec les autres prétendants au général.

Comment cela s’est passé

Les coureurs ont entrepris ce qui a été la journée la plus longue de la journée entre Mos et Puebla de Sanabria sur 230,8 km en effectuant cinq ascensions de catégorie 3 et plusieurs ascensions sans catégorie.

>>> Nous avons parlé au gars qui a couru une minute en montée aux côtés de Chris Froome à la Vuelta a España

Ce fut un départ très rapide alors que les coureurs essayaient de monter dans l’échappée, et après quelques grandes incarnations de la pause sont allés et ont été ramenés, 13 coureurs sont finalement restés à l’écart.

Ces coureurs étaient Guillaume Martin (Cofidis), Mattia Cattaneo (Decuninick – Quick-Step), Nick Schultz (Mitchelton-Scott), Luis León Sánchez (Astana), José Joaquín Rojas (Movistar), Robert Power (Sunweb), Rui Costa ( UAE Team Emirates), Julien Simon (Total Direct Energie), Mark Donovan (Sunweb), Jonathan Lastra (Caja-Rural), Alex Aranburu (Astana), Robert Stannard (Mitchelton-Scott) et Tim Wellens (Lotto-Soudal).

La pause a réussi un écart de temps maximum de 5-45 mais le peloton a commencé à les rattraper et a ramené l’écart à 2-15 avec 55 km à faire. Cela a vu le double vainqueur d’étape, Wellens, s’asseoir et revenir au peloton.

Derrière, le peloton était contrôlé par Ineos Grenadiers, Trek-Segafredo, NTT Pro Cycling et Bora-Hansgrohe.

L’écart a continué de baisser à 40 secondes alors que la pluie se refermait sur les coureurs. Puis Cattaneo a commencé à pousser en solo à 30 km de l’arrivée, ce qui a vu le reste de la pause se regarder, Cattaneo a réussi à se retirer 1-28 en très peu de temps.

Sánchez a commencé à forer le rythme dans le groupe de poursuite pour son coéquipier, Aranburu, alors que Lastra et Stannard étaient les premiers à revenir dans le peloton, mais ils étaient encore 1-27 sur Cattaneo.

Le peloton se rapprochait cependant du groupe de poursuivants, ce qui a vu Gino Mader (NTT Pro Cycling) essayer de rejoindre le groupe coincé dans un no man’s land entre le leader et le peloton.

Mader rattrape et lâche très rapidement le groupe de poursuite à 18 km à faire mais il est 1-15 derrière Cattaneo alors que la pluie est accompagnée de brouillard avec le leader amorçant la descente vers la ligne.

Le peloton a ramené le groupe principal de poursuivants à 12 km de l’arrivée, alors que Bora-Hansgrohe a vraiment commencé à accélérer le rythme avec Mader ramené un kilomètre plus tard. L’écart jusqu’à Cattaneo était de 1-04 à ce moment-là.

De plus en plus d’équipes ont commencé à venir à l’avant car elles pouvaient voir que l’écart se réduisait à Cattaneo alors qu’il roulait droit dans un vent de face raide.

Ils ont rattrapé l’Italien à 3 km de l’arrivée alors que Lotto-Soudal, Bora-Hansgrohe, NTT Pro Cycling, UAE Team Emirates et plusieurs autres équipes ont commencé à se battre pour le contrôle.



Mais c’est Mitchelton-Scott qui a mené le peloton dans le dernier kilomètre et la montée progressive jusqu’à la ligne d’arrivée.

Il a été mené par Deceuninck – Quick-Step, mais à 150 mètres de l’arrivée, Jasper Philipsen s’est lancé et personne n’a pu s’approcher de lui.

Ackermann et un Steimle rapide ont fait de leur mieux mais n’ont pas pu s’entendre avec le jeune Belge. Le Britannique Fred Wright (Bahreïn-McLaren) a réussi une superbe quatrième.

Résultats

Vuelta a España 2020, étape 15: Mos à Puebla de Sanabria (230,8 km)

1. Jasper Philipsen (Bel) UAE Team Emirates, en 6-22-36
2. Pascal Ackermann (Allemagne) Bora-Hansgrohe
3. Jannik Steimle (Ger) Deceuninck – Quick-Step
4. Fred Wright (GBr) Bahreïn-McLaren
5. Dion Smith (NZl) Mitchelton-Scott
6. Reinhart Janse Van Rensburg (RSA) NTT Pro Cycling
7. Magnus Cort (Den) EF Pro Cycling
8. Dorian Godon (Fra) Ag2r La Mondiale
9. Stan Dewulf (Bel) Lotto-Soudal, tous en même temps
10. Michael Mørkøw (Den) Deceuninck – Quick-Step, à quatre secondes

Classement général après l’étape 15

1. Primož Roglič (Slo) Jumbo-Visma, en 60-19-41
2. Richard Carapaz (Ecu) Ineos Grenadiers, à 39 secondes
3. Hugh Carthy (GBr) EF Pro Cycling, à 47 ans
4. Dan Martin (Irl) Israel Start-Up Nation, 1-42
5. Enric Mas (Esp) Movistar, 3-23
6. Wout Poels (Ned) Bahrain-McLaren, 6-15 ans
7. Felix Grossschartner (Aut) Bora-Hansgrohe, 7-14
8. Alejandro Valverde (Esp) Movistar, 8-39
9. Aleksandr Vlasov (Rus) Astana, 8 à 48
10. David De La Cruz (Esp) UAE Team Emirates, 9-23



Source link