ICYMI: Emma Cecilie Norsgaard a déjà fait sa marque en 2021

ICYMI: Emma Cecilie Norsgaard a déjà fait sa marque en 2021


Avec les deux premières courses féminines à l’écart, une image du peloton 2021 commence à prendre forme. Bien que SD Worx ait dominé la course, il y a une coureuse qui a été constante et impressionnante chaque fois qu’elle s’est alignée pour concourir, et c’est Emma Cecilie Norsgaard. La championne nationale danoise a presque été parmi les 5 premières à chaque course qu’elle a commencée, la seule exception étant la première étape du Healthy Aging Tour. Ce qui est encore plus excitant, ce sont ses trois prochaines courses qui répondent parfaitement à ses atouts, il ne serait donc pas surprenant de voir la séquence se poursuivre.

Pour lancer la saison, Norsgaard a doublé avec la 2e place à l’Omloop Het Nieuwsblad et au Samyn. Lors de la première, elle a remporté le sprint du peloton derrière Chantal van den Broek-Blaak, la seconde elle n’a été battue que par Lotte Kopecky, une coureuse qui prend tout son sens sur la route.

Si OHN et Le Samyn n’étaient pas assez impressionnants, la constance de Norsgaard au Healthy Aging Tour devrait faire tourner la tête de ses concurrents. Dans le sprint de la première étape, elle était juste en dehors du top 10, il semblait que dans la dernière course mouvementée dans la ligne, elle était juste pincée dans la chicane finale et cela la mettait dans la mauvaise position, derrière le crash de Lorena Wiebes.

Elle est revenue dans un contre-la-montre de l’étape 2 ridiculement venteux pour prendre la 4e place du jour, derrière Ellen van Dijk, une coureuse de 13 ans son aînée qui court depuis encore plus longtemps que leur différence d’âge, Amy Pieters, une autre légende du cyclisme féminin avec de nombreuses victoires à son actif, et Lisa Brennauer, championne du monde ITT 2014.

Le étape finale du Healthy Aging Tour était le jour où Norsgaard a consolidé sa place en tant que meilleure cavalière. Elle était dans la pause du mot aller. Toute la journée a fini par être une expérience météorologique épouvantable, et le parcours a lentement attiré beaucoup de coureurs plus expérimentés que Norsgaard. Norsgaard a fait toutes les sélections alors que la course se glissait dans le peloton aux seuls favoris. Lors de la dernière ascension du Vam-berg, Norsgaard fut le premier à attaquer les leaders, seul Brennauer pouvant suivre. Elle a terminé 2ème de l’étape, 3ème au général et en tant que meilleure jeune cavalière.

Si sa circonscription n’était pas assez impressionnante, l’attitude douce et généralement joyeuse de Norsgaard suffit à faire de n’importe qui un fan. Dans une récente interview avec le Podcast en roue libre, elle a raconté comment elle avait lancé Omloop Het Nieuwsblad en pensant qu’elle roulerait pour ses coéquipiers, et quand la course est arrivée aux derniers kilomètres, elle s’est retrouvée la seule qui restait. «C’était une très belle course. C’était agressif et c’était dur et pour moi c’était parfait parce qu’alors les filles les plus rapides n’étaient plus dans le petit groupe et c’est mieux pour moi, parce que je ne suis probablement pas la plus rapide », a déclaré Norsgaard.

Norsgaard n’est pas vraiment sorti de nulle part. En 2020, elle a remporté les championnats nationaux danois, potentiellement l’un des ressortissants les plus difficiles à gagner loin des Néerlandais. Elle a également terminé troisième au printemps final à Omloop van het Hageland, le 1.1 qui suit Omloop Het Nieuwsblad en année normale, derrière Lorena Wiebes et Marta Bastianelli. Elle a remporté la première étape de Setmana Ciclista Valenciana. Les années menant à 2021 avec un potentiel inexploité et les cinq premiers jours de course de 2021 sont un aperçu de ce potentiel de travail acharné.

Cela aide que Norsgaard a rejoint une nouvelle équipe pour 2021. Pendant trois ans, Norsgaard a roulé pour les différentes versions de Bigla Pro Cycling jusqu’à ce qu’elle signe pour Movistar Team au milieu de la saison 2020. Norsgaard a rejoint les goûts de Leah Thomas et Annemiek van Vleuten pour élever Movistar à de nouveaux sommets. De toute évidence, l’équipe espagnole a lancé un appel fantastique en introduisant le jeune pilote dans son équipe.

«C’est un groupe de filles vraiment sympa et j’ai l’impression que nous nous sommes déjà très bien liés pendant les courses et même s’ils ne me connaissent pas, ils sont toujours prêts à se sacrifier pour avoir un résultat au nom de l’équipe et c’est vraiment sympa faire partie », a déclaré Norsgaard à Freewheeling.

Norsgaard s’alignera ensuite dans trois des courses belges, la 1.Pro Danilith Nokere Koerse et les deux courses WorldTour; Oxyclean Classic Brugge-De Panne et Gent-Wevelgem. De Panne et Gent-Wevelgem sont prometteurs pour Norsgaard qui prospère clairement dans des conditions météorologiques brutales, des vents de travers et des sprints massifs. Une chose est parfaitement claire: Norsgaard est à surveiller pendant de nombreuses années.



Source link