Flandre 2021 : Annemiek van Vleuten peut-elle trouver un double arc-en-ciel aux championnats du monde sur route ?

Flandre 2021 : Annemiek van Vleuten peut-elle trouver un double arc-en-ciel aux championnats du monde sur route ?


Pourrait Annemiek van Vleuten voir un double arc-en-ciel au-dessus des Flandres ?

Seuls deux coureurs, hommes ou femmes, ont déjà remporté le contre-la-montre et la course sur route la même année – Jeannie Longo en 1995 et Anna van der Breggen en 2020.

Van der Breggen a déjà mis fin à toute idée qu’elle pourrait faire le double-double après s’être retirée du contre-la-montre en raison de la fatigue d’une longue saison. Cependant, sa coéquipière néerlandaise van Vleuten est bien placée pour prendre les deux maillots arc-en-ciel proposés aux femmes d’élite.

A lire aussi : Incertitude sur l’équipe néerlandaise des championnats du monde: Anna van der Breggen ne défendra pas le titre TT, Mathieu van der Poel indécis

La possibilité d’un balayage arc-en-ciel n’est pas nouvelle pour van Vleuten, qui semble capable de le faire depuis plusieurs années maintenant. En 2017, elle est entrée aux championnats du monde à Bergen, en Norvège, en tant que grande favorite pour le TT et la course sur route pour la première fois de sa carrière.

A cette occasion, elle a fracassé le contre-la-montre et a battu van der Breggen de plus de 12 secondes. Cependant, la victoire de la course sur route reviendrait finalement à un autre coureur néerlandais avec Chantal van den Broek-Blaak avec une échappée en solo tandis que van Vleuten a pris la quatrième place du groupe de chasse.

Un an plus tard, les chances étaient à nouveau en sa faveur pour marquer un double arc-en-ciel à Innsbruck.

Elle battra une nouvelle fois le contre-la-montre, remportant près de 30 secondes. Un accident pendant la course sur route lui laisserait un genou cassé et nuirait à ses chances de remporter la victoire, sans parler de la remporter. Malgré la blessure, elle a préparé van der Breggen pour la victoire.

A lire aussi : Cinq nations en lice pour les arcs-en-ciel dans le contre-la-montre féminin et la course sur route

«Je ne peux pas le croire. Que d’émotions maintenant. Guérira, mais prendra du temps… (semaines) », a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux après la course. “Je me sentais bien même si mon genou était douloureux, je ne peux pas l’expliquer.”

Avance rapide d’une autre année dans le Yorkshire et van Vleuten a été devancé par la cavalière américaine Chloé Dygert et van der Breggen, la laissant se contenter de la troisième place. Elle n’allait plus être en reste dans la course sur route et a déversé sa déception au TT en attaquant avec plus de 100 km à parcourir pour remporter le titre.

Lors des championnats du monde de l’année dernière à Imola, la chance de doubler a été retirée de la table bien plus tôt lorsqu’elle s’est cassé le poignet au Giro Rosa. Elle a décidé de sauter le contre-la-montre pour se donner du temps supplémentaire pour la course sur route, où elle a couru avec une attelle au poignet.

Avec van Vleuten blessé, c’est van der Breggen qui a volé le devant de la scène avec ses performances impressionnantes dans le contre-la-montre et la course sur route. Pour van Vleuten, c’était la première fois en quatre ans qu’elle quittait un championnat du monde sans au moins un maillot arc-en-ciel.

Doubler

Cette année, van Vleuten est de retour pour s’assurer que 2020 n’était qu’un rare événement sans arc-en-ciel.

Van Vleuten a été l’une des présences dominantes du peloton cette année encore. De sa victoire fulgurante au Tour des Flandres à son attaque fulgurante lors du récent Challenge by La Vuelta pour remporter une deuxième victoire d’étape et le titre au classement général.

Cinq ans après Burgen, van Vleuten est toujours aussi polyvalente et elle a presque réussi un doublé historique aux Jeux Olympiques, terminant deuxième de la course sur route avant de remporter la victoire en TT.

Sa forme depuis Tokyo domine, remportant San Sebastián, Ladies Tour of Norway et Challenge by La Vuelta au cours des six dernières semaines. Elle a également aidé sa compatriote Ellen van Dijk à remporter le titre de course sur route aux championnats d’Europe la semaine dernière.

A lire aussi : Itinéraires, coureurs, calendrier des championnats du monde sur route 2021 : votre guide ultime de la semaine

“J’ai eu une très bonne journée aujourd’hui”, a déclaré van Vleuten après sa longue échappée en solo pour gagner en Espagne. « Les deux premiers jours, j’ai souffert d’une certaine fatigue en altitude parce que je n’avais pas vraiment diminué cette fois. Dans la perspective de la suite, j’ai voulu profiter au maximum de l’entraînement en altitude. Le contre-la-montre n’était que d’environ 20 minutes d’effort, donc c’était relativement favorable pour revenir quelques heures. En conséquence, j’ai remarqué aujourd’hui que j’étais en pleine forme. C’est pour cela que je m’entraîne souvent en raison des nombreuses heures pendant lesquelles j’ai une excellente forme physique.

Il ne fait aucun doute que van Vleuten est à nouveau un grand favori du contre-la-montre et de la course sur route en Flandre. Malgré ses talents incontestables et sa récente domination, aucune des deux victoires n’est gagnée d’avance.

Alors que van der Breggen s’est peut-être éliminée de la chrono, van Vleuten doit encore affronter la contre-la-montre suisse Marlen Reusser et l’ancien champion du monde de TT van Dijk. Le parcours des Flandres, qui est principalement plat avec de longues lignes droites où la puissance est la clé, convient plus à Reusser et van Dijk qu’à van Vleuten. Des personnalités comme Lisa Brennauer et Lisa Klein d’Allemagne seront également à surveiller.

Cependant, van Vleuten est un coureur que vous ne pouvez jamais écarter – surtout au plus haut niveau – et Reusser et van Dijk devront surveiller leurs arrières.

Dans la course sur route, il y aura beaucoup de nations fortes en quête de gloire, notamment les États-Unis, l’Italie, la Grande-Bretagne et la Belgique. Malgré cela, les plus grands challengers de van Vleuten viendront probablement de sa propre équipe.

Les Néerlandais ont dominé la course sur route ces dernières années, remportant les quatre derniers et six des 10 derniers. L’équipe comptera quatre anciens champions de course sur route dans son alignement, dont chacun a une chance de revendiquer l’arc-en-ciel. groupes à Louvain en un peu plus d’une semaine.

L’histoire nous dit qu’un coureur néerlandais est susceptible de gagner à nouveau cette année, mais elle ne dit pas lequel et les Néerlandais roulent rarement avec un seul leader protégé à l’esprit, et pourquoi devraient-ils le faire alors que l’équipe est si forte. Van Vleuten est la cavalière la plus en forme en ce moment au sein de l’équipe, mais un élément de chance est nécessaire pour qu’elle sorte en tête du classement dimanche.

Trouver un double arc-en-ciel présente des défis majeurs, mais van Vleuten n’est pas du genre à les éviter.





Source link