Col des Annes via Colombière 4 Col Loop

Col des Annes via Colombière 4 Col Loop


Voici une autre excellente montée cyclable pavée avec une extension qui nécessite un vélo de montagne. L’itinéraire comprend quatre cols: (un peu connu Col de la Forclaz, Col de la Colombière, La Clef des Annes et Col des Annes).

J’ai commencé par gravir le côté nord classique pavé du col de la Colombière depuis Scionzier. Voir ici pour la voie alternative beaucoup plus raide du côté nord via le Col de Romme.

Remarquez, quand vous regardez la carte, vous verrez qu’au bout de dix kilomètres, j’ai fait un petit détour. J’ai essentiellement suivi un sentier de randonnée raide mais de bonne qualité sur quelques kilomètres pour atteindre un autre col de la Forclaz (1320). J’ai un passe-temps idiot de collectionner Forclaz.

Commun dans les Alpes du nord de la France, “Forclaz»Signifie un écart étroit. Je crois avoir pédalé 7 ou 8 au Col de la Forclaz.

Ceci est une courte vidéo non éditée juste pour montrer la qualité du sentier à La Forclaz (plus raide qu’il n’y paraît).

Ensuite, j’ai rejoint la route goudronnée. Les trois derniers kilomètres jusqu’au Col de la Colombière sont toujours difficiles, avec une moyenne de 10%, le dernier kilomètre complet en moyenne à 11%. Voici une vue drone du dernier kilomètre:

Je ne suis pas resté longtemps au col car il y avait assez de monde. Beaucoup de voitures garées pour la vue, la randonnée, le restaurant, etc. Je descendrais les 2 premiers kilomètres du côté sud du Grand-Bornand.

Regarder en bas. Top deux kms du côté du Grand-Bornand.

Puis, comme indiqué sur la carte, j’ai tourné à gauche de la route principale sur une route agricole locale qui devient bientôt du gravier. Il grimpe essentiellement à travers les pâturages pour vaches et les pistes de ski.

C’est manifique:

Celui-ci atteint finalement le sommet de la crête et un autre col officiel: La Clef des Annes (1747 mètres). La vue sur les Alpes Aravis est fantastique.

De là, je pouvais voir le Col des Annes légèrement plus bas dans la vallée voisine. Pour l’atteindre, je traverserais ensuite un sentier de randonnée de bonne qualité:

Il existe également une excellente route goudronnée vers le Col des Annes depuis le Grand-Bornand. Très raide, mais calme et magnifique. Je l’ai monté une fois pendant un mois de décembre chaud. Détails ici.

Route goudronnée du Col des Annes, décembre 2016.

Quoi qu’il en soit, au Col des Annes (1722m), il y a quelques fermes et quelques restaurants. il y avait encore pas mal de monde. Pour les chasseurs de cols, il est possible de faire un retour rapide vers le col de Borneronde (1680m) mais c’est trop raide pour aller au-dessus. Voici un très vieux post qui montre l’itinéraire.

La prise de photo de l’appareil photo repose sur le panneau du sommet du Col des Annes.

Vient ensuite la partie folle du trajet. Je descendrais l’arrière du Col des Annes par un sentier de randonnée. Le parcours se fait par une vallée arrière parallèle à la route du Col de la Colombière que j’avais d’abord escaladée. Il rejoindrait cette route au Reposoir.

AVERTISSEMENT: Les 2 premiers kilomètres et plus sont très raides et difficiles. J’ai parcouru pratiquement tout cela. Finalement, juste au-dessus de Sommier d’Aval, j’ai atteint un chemin de ferme. C’est hyper raide, parfois rugueux, mais généralement praticable après cela. Je n’ai pas de photos du tronçon de randonnée, mais ci-dessous, une vue de la route de la ferme dans les deux sens avant qu’elle n’entre dans une forêt.

DCIM100MEDIADJI_0384.JPG

DCIM100MEDIADJI_0379.JPG

Enfin, j’ai atteint le monastère de la Chartreuse de Reposoir du 12ème siècle très bien conservé. Mettez «Chartreuse» dans le champ de recherche et vous trouverez pas mal de randonnées dans les Alpes du nord de la France devant les monastères de Chartreuse. En fait, beaucoup de mes manèges locaux passent devant la Chartreuse de Pomier, moins bien conservée, plus proche de Genève. Le monastère principal se trouve dans les Alpes de Chartreuse entre Chambéry et Grenoble.

Voici une photo du monastère ci-dessous au loin prise plus tôt dans le trajet depuis la route goudronnée menant à Colombière. Derrière le monastère se trouve la vallée étroite et escarpée que j’ai descendue.

Ceux qui connaissent le Col de la Colombière remarqueront maintenant que j’aurais pu revenir au départ en montant d’abord vers Romme et en descendant le tracé alterné escarpé mentionné précédemment. C’est un excellent plan. Mais j’étais trop fatigué / faible. Je suis simplement descendu sur la route principale de la Colombière pour revenir au départ.

Une vidéo 3D de la balade:



Source link