Chantal van den Broek-Blaak remporte Strade Bianche

Chantal van den Broek-Blaak remporte Strade Bianche


SD Worx a de nouveau donné une classe de maître en tactique à Strade Bianche. Après un déménagement à deux pilotes en fin de course avec Elisa Longo Borghini de Trek-Segafredo, Chantal van den Broek-Blaak a remporté la victoire sur la Piazza del Campo.

Longo Borghini a tenu le coup pour prendre la deuxième place devant la championne du monde Anna van der Breggen (SD Worx).

«Ce n’était pas vraiment le plan que je gagnerais aujourd’hui», a déclaré Van den Broek-Blaak après l’arrivée. «Nous avions une équipe incroyable et je me sentais super bien, alors c’est venu de façon inattendue.

«Nous étions là avec quatre, avec un groupe de 11, donc oui, bien sûr, nous allons jouer le match. C’était mon travail d’essayer de le refaire, et quand Elisa est venue avec moi, je n’avais pas le droit de rouler, et je pensais que c’était super intelligent parce que normalement je ne peux pas suivre Elisa dans les montées alors j’avais super peur. [of] elle et je sais qu’elle est aussi très concentrée sur cette course. À 1 km de la fin, je pouvais sentir qu’elle s’était cassée et qu’il me restait quelque chose dans le réservoir.

Comment cela s’est passé

Comment décomposer même ce qui s’est passé dans cette course? Ce serait une tâche plus facile s’il y avait eu plus de 20 km de couverture en direct.

De petites échappées ont été tentées en début de course, et même la sprinteuse Lotte Kopecky (Liv Racing) a tenté sa chance devant. Une contre-attaque de huit coureurs s’est déroulée avec 36 km à parcourir, ce qui a vraiment déclenché l’excitation. Cette décision incluait le finaliste de l’année dernière Mavi Garcia (Alé BTC Ljubljana), le vainqueur des Flandres 2020 Van den Broek-Blaak et Ellen van Dijk de Trek-Segafredo.

Le groupe de tête s’est scindé et s’est regroupé dans le sixième secteur du gravier. Derrière eux, une deuxième course était en cours avec Marianne Vos (Jumbo-Visma) menant une tentative de bridge. Après Vos, il y avait beaucoup de favoris de la course; Annemiek van Vleuten (Movistar), Kopecky, Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ), Kasia Niewiadoma (Canyon-SRAM) et Demi Vollering (SD Worx).

Derrière le groupe des neuf poursuivants, il y avait un autre groupe comprenant le champion du monde Van der Breggen et Longo Borghini.

À 16 km de l’arrivée, les trois groupes ne font plus qu’un, et Van Vleuten n’a pas manqué un battement. Le tenant du titre a attaqué, à la recherche du tour du chapeau des victoires, un exploit jamais accompli dans la course masculine ou féminine.

Van Vleuten a d’abord été suivi par Longo Borghini, mais c’est finalement Vos qui s’est accroché à la roue du champion d’Europe. Alors que les deux approchaient de la barre des 10 km à parcourir, ils détenaient 10 secondes sur leurs poursuivants.

SD Worx, avec quatre coureurs dans le groupe de poursuivants, avait la force du nombre et a pu faire reculer Van Vleuten. À 8 km de l’arrivée, Van Vleuten et Vos attrapés, les attaques se sont poursuivies.

Une attaque de Van den Broek-Blaak a été suivie par Longo Borghini. Avec seulement Niewiadoma pourchasser, le reste du groupe hésita légèrement. Longo Borghini et Van den Broek-Blaak ont ​​vu la lumière du jour derrière eux.

À 4 km de l’arrivée, les deux leaders ont 14 secondes sur les poursuivants. En tant qu’ancienne gagnante et meilleure grimpeuse que Van den Broek-Blaak, Longo Borghini ne recevait aucune aide de son coéquipier. Il n’y a pas eu de poursuite organisée par derrière, et il est intéressant de noter que les autres pilotes du SD Worx ont commencé à attaquer le reste du groupe alors que l’arrivée se rapprochait.

Au-delà de la bannière de 1 km à parcourir, Longo Borghini et Van den Broek-Blaak ont ​​eu 17 secondes avec Marta Cavalli (FDJ) à la poursuite.

Lors de la montée finale à Sienne, Van den Broek-Blaak a attaqué Longo Borghini, laissant le champion national italien dans la poussière pour rouler en solo jusqu’à l’arrivée.

La course derrière était aussi chaotique que le reste de la journée, Van der Breggen rattrapant et dépassant Cavalli pour prendre la troisième place de la journée.

Résultats

  1. VAN DEN BROEK-BLAAK Chantal, SD Travail 3:54:40
  2. Longo LONGO BORGHINI Elisa, Trek-Segafredo +0: 07
  3. VAN DER BREGGEN Anna, SD Worx +0: 09
  4. VAN VLEUTEN Annemiek, Movistar +0: 11
  5. UTTRUP LUDWIG Cecilie, FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope +0: 11
  6. VOLLERING Demi, SD Worx +0: 11
  7. VOS Marianne, Jumbo-Visma +0: 23
  8. CAVALLI Marta, Futuroscope FDJ Nouvelle Aquitaine +0: 27
  9. NIEWIADOMA Kasia, Canyon-SRAM +0: 30
  10. VAN DIJK Ellen, Trek-Segafredo +0: 32



Source link