Caleb Ewan donne à Sam Bennett la victoire dans la septième étape du Tour des Émirats arabes unis alors que Tadej Pogačar scelle le général

Caleb Ewan donne à Sam Bennett la victoire dans la septième étape du Tour des Émirats arabes unis alors que Tadej Pogačar scelle le général


Caleb Ewan a remporté le sprint de la septième étape pour s’assurer qu’il ne quitte pas le UAE Tour sans victoire.

Le pilote du Lotto-Soudal a cloué sur la roue de Sam Bennett (Deceuninck – Quick-Step) dans le léger vent de face à Abu Dhabi Breakwater pour refuser à l’Irlandais une troisième victoire d’étape au Moyen-Orient, avec Phil Bauhaus (Bahreïn Victorious) terminant troisième.

André Greipel a réussi la sixième place, après avoir été livré en tête par Israel Start-Up Nation et avoir ouvert son sprint tôt, le joueur de 38 ans rappelant à tout le monde son pedigree, tandis que Cees Bol n’a pu gérer qu’une seule place de mieux, après avoir reçu un leader compétent de l’équipe DSM.

Tadej Pogačar (UAE Team Emirates) n’a pas été troublé en remportant la victoire au général, 35 secondes devant Adam Yates, le Ineos Grenadier. souffrir d’une mauvaise chute dans les 45 derniers kilomètres et nécessitant des soins médicaux, mais capable de se rendre à l’arrivée.

“Je ne sais pas si cela a aidé, nous sommes venus ici pour gagner une étape et il n’en restait plus qu’une”, a déclaré Ewan après l’arrivée. «Il y avait un peu de pression pour avoir un bon résultat. Je n’ai pas été aussi loin dans l’année sans une victoire dans toute ma carrière, donc ça me faisait du bien.

Comment cela s’est passé

Une étape plate pour signer l’ouverture de la course WorldTour du calendrier, et bien que Tadej Pogačar ait été amarré pour une poussée dans la finale de la sixième étape, ses 35 secondes d’avance sur Adam Yates semblaient insurmontables sauf catastrophe.

La première action de la journée a été celle de David Dekker (Jumbo-Visma) qui a récupéré le point de bonus solitaire laissé au sprint intermédiaire par les trois coureurs échappés à 100 km de la fin, le trio à l’avant composé de Samuele Battistella, Matteo Sorbero (tous deux Astana – Premier Tech) et Alexys Brunel (Groupama-FDJ). Le Néerlandais étend son avance sur Pogačar au classement par points lors de sa première course WorldTour.

40 km plus tard et Ineos Grenadiers a frappé le front pour tenter de mettre la pression sur Pogačar, le peloton se fissurant dans les vents du désert. Cette décision n’a pas réussi à déloger le Slovène, ou Caleb Ewan et Sam Bennett, tous deux dans la course à la victoire d’étape, mais João Almeida et Dekker, troisièmes, ont été rattrapés. Ces accélérations ont balayé l’échappée et le peloton s’est également rapidement réuni.

Le seul drame GC notable de la journée a été lorsque Yates a frappé le pont à 40 km de la fin, un accident d’apparence anodine alors que deux Ineos Grenadiers ont perdu l’équilibre et sont entrés en collision avec leur nouveau coéquipier, l’envoyant face à face sur le tarmac.

Ensanglanté, Yates s’est relevé et après des soins médicaux de la part de son équipe de soutien et de la voiture du médecin, il était bien pour continuer, le peloton attendant le Britannique.

Cet incident a cependant fait tomber le rythme et l’intention du peloton pendant un certain temps, et Ineos Grenadiers a frappé l’avant dans les 10 derniers kilomètres pour guider Yates en toute sécurité dans les 3 derniers kilomètres pour garantir sa place de finaliste dans cette première course pour son nouveau équipe.

Deceuninck – Quick-Step a dûment pris le relais à l’avant, cherchant à guider Sam Bennett vers ce qui serait une impressionnante troisième victoire de sprint aux EAU. Alors que les trains de sprint se bousculaient pour la position, Caleb Ewan a été livré à l’avant par Lotto-Soudal, seulement pour que la vague de sprinteurs revienne par-dessus. L’Australien a ensuite pris le volant de Bennett alors que l’Irlandais passait, guidé comme jamais par Michael Mørkøv, avant de finalement prendre le dessus sur son voisin monégasque, le dépassant dans le léger vent de face et lançant son poing pour célébrer, le soulagement de l’ouverture. son récit pour 2021 est clair à voir.

Résultats

Tour des EAU, septième étape: du centre commercial Yas au brise-lames d’Abu Dhabi (147 km)

1. Caleb Ewan (Aus) Lotto-Soudal, en 3-18-29
2. Sam Bennett (Ire) Deceuninck – Quick-Step, en même temps
3. Phil Bauhaus (Allemagne) Bahreïn Victorious
4. Michael Mørkøv (Den) Deceuninck – Quick-Step
5. Cees Bol (Ned) DSM
6. André Greipel (Ger) Israel Start-Up Nation
7. Andrea Vendrame (Ita) AG2R Citroën
8. Luka Mezgec (Slo) BikeExchange
9. Riccardo Minali (Ita) Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux
10. Yevgeniy Gidich (Kaz) Astana – Premier Tech, tous en même temps

Classement général final

1. Tadej Pogačar (Slo) UAE Team Emirates, en 24h00-28
2. Adam Yates (GBr) Ineos Grenadiers, à 35 secondes
3. João Almeida (Por) Deceuninck – Quick-Step, p. 1-02
4. Chris Harper (Aus) Jumbo-Visma, 1-42
5. Neilson Powless (États-Unis) EF Education-Nippo, 1-45
6. Mattias Skjelmose Jensen (Den) Trek-Segafredo, 2-37
7. Damiano Caruso (Ita) Bahreïn Victorious, 2-39
8. Mattia Cattaneo (Ita) Deceuninck – Quick-Step, 3-53
9. Rubén Fernández (Esp) Cofidis, 4-13
10. Fausto Masnada (Ita) Deceuninck – Quick-Step, à 6-30



Source link