Blog Ashleigh Moolman-Pasio: L’aiguillon de la malchance au Tour des Flandres

Blog Ashleigh Moolman-Pasio: L’aiguillon de la malchance au Tour des Flandres


Image 1 sur 4

Ashleigh Moolman-Pasio (CCC-Liv)

Ashleigh Moolman-Pasio (CCC-Liv) (Crédit d’image: Getty Images)
Image 2 sur 4

Ashleigh Moolman-Pasio (CCC-Liv)

Ashleigh Moolman-Pasio (CCC-Liv) (Crédit d’image: Getty Images)
Image 3 sur 4

Ashleigh Moolman-Pasio et Marianne Vos (CCC-Liv)

Ashleigh Moolman-Pasio et Marianne Vos (CCC-Liv) (Crédit d’image: Getty Images)
Image 4 sur 4

Ashleigh Moolman-Pasio (CCC-Liv)

Ashleigh Moolman-Pasio (CCC-Liv) (Crédit d’image: Getty Images)

Tour des Flandres est l’une de ces courses où cela signifie encore quelque chose si vous terminez. Les plus petites routes de campagne, les pavés impitoyables et stupidement escarpés, les sports de sang se battent pour se positionner avant les montées, et n’oubliez pas la météo si Dame Nature décide de se présenter. En fait, c’est l’une de ces courses où cela signifie encore quelque chose si vous commencez et CCC-Liv a parfaitement commencé.

C’était sans aucun doute la meilleure course que nous ayons faite en équipe. Pendant les 115 premiers kilomètres, nous avons eu ce rythme incroyable, fonctionnant comme une machine bien huilée et plus encore. Nous roulions ensemble, bien positionnés, Marianne se sentait formidable et moi aussi. Pour que tout le monde se réunisse comme ça, c’était juste un autre niveau. Nous avions les atouts pour remporter une victoire, nous avions juste besoin de chance.



Source link