Arnaud Démare obtient son triplé de victoires sur la septième étape du Giro d’Italia 2020

Arnaud Démare obtient son triplé de victoires sur la septième étape du Giro d’Italia 2020


Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté sa troisième victoire du Giro d’Italia 2020 sur la septième étape avant Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Michael Matthews (Team Sunweb).

Le peloton a été battu par le vent traversier tout au long de la journée, mais tout est revenu ensemble dans les 50 derniers kilomètres et ce sont les sprinteurs qui se sont amusés.

João Almeida (Deceuninck – Quick-Step) a conservé le maillot rose dans ce qui a fini par être presque un fauteuil grâce à son équipe contrôlant la journée et incitant les échelons dès le début.

Comment cela s’est passé

Les coureurs ont eu la première journée plate du Giro d’Italia à affronter lors de la septième étape avec les sprinteurs qui devraient s’amuser. Mais le vent sur la route de 143 km entre Matera et Brindisi était un vent de travers solide.

Une pause à quatre de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Josef Černy (équipe CCC), Marco Frapporti (Vini Zabù-Brado-KTM) et Simon Pellaud (Androni Giocattoli-Sidermec) est parti tôt seulement capable d’établir un élancé avance d’environ une minute.

De retour dans le peloton, ce sont Deceuninck – Quick-Step et Jumbo-Visma qui ont accéléré le rythme en frappant le premier vent de travers avec 125 km à faire.

>>> ‘Imaginez qu’il pleut ce jour-là …’: les coureurs réagissent à l’annulation de Paris-Roubaix

Le maillot rose, João Almeida (Deceuninck – Quick-Step) et ses rivaux GC de Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), Wilco Kelderman (Team Sunweb) et Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) ont tous fait la scission avec tous les sprinteurs principaux , rattrapant la pause avec 119 km à parcourir.

Le deuxième groupe comptait Jakob Fuglsang (Astana), Rafał Majka (Bora-Hansgrohe) et Pello Bilbao (Bahreïn-McLaren) mais ils ont réussi à revenir avec 96 km à faire.

Dans le troisième groupe, Simon Yates (Mitchelton-Scott), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal) et Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling) perdent près d’une minute face aux leaders mais ils reviennent avec 82 km à faire.



Pellaud et Frapporti ont tous deux attaqué dès que le groupe de poursuite est revenu dans le peloton et que le rythme s’est stabilisé à 77 km de l’arrivée.

Un accident a rattrapé Vanhoucke et Fuglsang une fois de plus, mais les deux allaient bien et sont revenus dans le peloton.

Pellaud a pris le sprint intermédiaire devant Frapporti avec Elia Viviani (Cofidis) derrière Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) dans le peloton.

>>> Giovanni Visconti “ chanceux d’arriver à l’arrivée avec ses jambes ” après un accident de chaussure anormal sur la sixième étape du Giro d’Italia

La pause était, une fois de plus, ramenée à 60 km de l’arrivée alors que le peloton se préparait pour le deuxième sprint intermédiaire qui offrait des bonus de temps.

Un énorme crash a emporté la moitié du peloton à 45 km de l’arrivée, Vanhoucke étant rattrapé une troisième fois avec Pozzovivo, sinon aucun concurrent majeur n’était impliqué. Tout le monde est revenu ensemble avec 21 km à parcourir.

La route principale menant à Brindisi avait plus de vent de travers, ce qui signifiait que les échelons n’étaient pas un problème pendant les 10 derniers kilomètres avec toutes les équipes dans l’ordre des couleurs, protégeant les sprinteurs et les coureurs du GC.

Deceuninck – Quick-Step, Jumbo-Visma et Groupama-FDJ sont les équipes qui mènent dans la ville d’arrivée avant que les trains de départ ne prennent le contrôle.

C’est Groupama-FDJ qui a mis leur homme à la meilleure place alors que Démare sprintait vers la victoire avec Sagan juste assis sur sa roue, incapable de passer devant le champion de France.

Démare prolonge son avance sous le maillot des points alors qu’Almeida garde le rose de 48 secondes sur Wilco Kelderman.

Le Giro d’Italia 2020 se poursuit avec la huitième étape samedi, un parcours de 200 km de Giovinazza à Vieste. L’étape est une journée difficile mais cela pourrait facilement être un autre sprint massif et une autre victoire pour Démare.

Résultats

Giro d’Italia 2020, septième étape: Matera à Brindisi (143 km)

1. Arnaud Démare (Fra) Groupama-FDJ, en 2-47-28
2. Peter Sagan (Svk) Bora-Hansgrohe
3. Michael Matthews (Aus) Équipe Sunweb
4. Ben Swift (GBr) Ineos Grenadiers
5. Álvaro Hodeg (Col) Deceuninck – Quick-Step
6. Rudy Barbier (Fra) Israel Start-Up Nation
7. Davide Ballerini (Ita) Deceuninck – Quick-Step
8. Enrico Battaglin (Ita) Bahreïn-McLaren
9. Filippo Fiorelli (Ita) Bardiani-CSF-Faizanè
10. Elia Viviani (Ita) Cofidis, tous en même temps

Classement général après la septième étape

1. João Almeida (Por) Deceuninck – Quick-Step, en 24-48-29
2. Pello Bilbao (Esp) Bahreïn-McLaren, à 43s
3. Wilco Kelderman (Ned) Team Sunweb, 48 ans
4. Harm Vanhoecke (Bel) Lotto-Soudal, à 59s
5. Vincenzo Nibali (Ita) Trek-Segafredo, 1-01
6. Domenico Pozzovivo (Ita) NTT Pro Cycling, à 1-05
7. Jakob Fuglsang (Den) Astana, p. 1-19
8. Steven Kruijswijk (Ned) Jumbo-Visma, 1-21
9. Patrick Konrad (Aut) Bora-Hansgrohe, p. 1-26
10. Rafał Majka (Pol) Bora-Hansgrohe, p. 1-32



Source link